Voyage dans le temps RPG
Le temps est une invention de l'Homme, vous savez. Alors autant jouer avec puisque la vie n'a aucun sens... Mais plusieurs. Tenez, des centaines de personnes disparaissent chaque année sans donner d'explications. ça donne la chair de poule, non? Paris est une grande ville. Elle a des projets pour certains de ses habitants. Vous ne me croyez pas? A votre guise... Mais croyez vous vraiment que ce soit le hasard qui vous ait conduit jusqu'ici?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les archives de RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 24
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Les archives de RP   Ven 24 Mai - 21:01

Voici ci dessous tous les précédents RP existant en 1690 dans les rues de Paris du temps où le RPG n'était encore qu'un RPG skyrock.


Dernière édition par Tess le Mer 29 Mai - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 24
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Les archives de RP   Ven 24 Mai - 21:12





"Ce médaillon..."


Légende des couleurs: noir Lola (Lucy), bleu Amélie (Lancelot)


RP entre Lancelot et Lucy dans la boutique de la demoiselle: une rencontre bien mystérieuse autour d'un médaillon

* Lucy était dans la boutique de son père comme toujours, elle regardait doucement par la vitrine se demandant si il y allait enfin il y avoir du monde à entrer dans la petit boutique de tissu et qui du coup pourrait la distraire un peu*

*Lancelot avait planifié sa journée de A à Z. Il sortit un papier de sa poche où était écrit à l'encre de plume d'une écriture peu soigné une liste de chose à faire. D'abord, allez chez l'imprimeur, passé au marché, envoyer sa lettre au Roi parlant de son projet d'exploration... Il marchait donc à toute allure dans les rues de Paris, pour ne pas perdre une seule seconde de son précieux temps lorsque la vitrine d'une boutique retint son attention : un petit médaillon était épingler à un costume de gentilhomme dans ce magasin de tissu. Ce médaillon... Il le reconnaissait. C'était un médaillon pirates, les pirates qui étaient là ce jour-là, dans la nuit sombre où son père disparus. Lancelot entra alors dans la petite boutique et s'approcha de la jeune fille qui avait vraiment l'air de s'ennuyer appuyer sur son comptoir* Bien le bonjour Damoiselle ! *dit-il ne quittant pas des yeux le médaillon*

*Lucy épousta de suite sa robe et fit un immense sourire* Bonjours à vous aussi Messire ! * Elle pencha doucement la tête pour l'observer * Vous désirez quelques choses ?

Lancelot *la regarda enfin, elle était très jolie mais ce n'était pas l'heure de la romance* Oui, effectivement, ce pendentif là-bas, où l'avez-vous trouvé ? *il se rappela ce jour-là, et ce médaillon accroché à la ceinture d'un des pirates qui devaient sûrement être le capitaine vu la prestance qu'il avait. Il revit aussi le visage de son père mort de peur en voyant son fils assisté à un tel déluge. Puis après plus rien, juste des bruits de pas...*

*Elle fit le tour du comptoir devenant soudain plus petite quelle ne semblait, effectivement elle venait simplement de descendre une petite marche, elle marcha jusqu'au pendentif le décrocha et le pris dans sa main avec un regard rêveur* A vrai dire je ne pourrais vous dire exactement où mais je me souviens que c'est un homme qui me l'a donné alors que je n'étais qu'une enfant et que je séjournais en Bretagne...*elle ferma les yeux puis les rouvrit et leva le visage vers lui* vous le voulez ?

Lancelot *observa l'attitude de la jeune fille fasse au médaillon. Il était très déçu qu'elle n'en sache pas plus. Quoique vu la tête qu'elle fait, il a une possibilité pour qu'elle en sache plus que ce qu'elle en dit* Il est à vendre ? Je pensais qu'il avait une valeur sentimentale pour vous. Cet homme... Vous le connaissiez ? *Sa curiosité était sans limite. En plus, il avait toujours été curieux, de tout. Curieux du monde et de sa création, des Grandes Découvertes du 15ème siècle, de la science, l'astronomie... Mais cette fois-ci, il s'agissait de question de son propre passé, qui restait sans réponse.*

* Lucy sourit doucement* Oui bien sur qu'il est à vendre....*baissa un peu les yeux* Vous savez Messire l'argent ne cours pas ces temps-ci et il faut se séparer des objets de valeurs pour faire un peu entrer de l'argent...* Elle releva les yeux vers lui un peu surprise* Cela vous intéresse tant ? A vrai dire je peux pas vraiment dire que je le connaissais mais j'ai beaucoup jouer sur la place et près du port durant ce séjour et mes parents m'ont dit que j'avais beaucoup sympathisé avec lui mais je n'arrive pas à me souvenir de quoi je discutais avec cet homme, ni même qui il était...

*Lancelot l'écouta bien sure très intéressé mais il comprit par la question de la Dame, qu'il fallait qu'il soit plus fin et que montrer autant d'intérêt pour un objet comme celui-ci serait peut-être mal-vue. C'est pourquoi Lancelot entama une toute autre stratégie* Oh ce n'est que simple curiosité... *il hésita puis décida de jouer la tactique du charme* d'en savoir plus sur vous Mademoiselle euh... *une façon détournée de lui demander son prénom* Quand à cet objet, je vous l'achète, pour l'offrir à une femme que je convoitise... *il sourit, son air un peu négligé mais très adroit*

*Lucy arqua un sourcil et retourna derrière le comptoir* Lucy Austen, et c'est 100 francs ! *Elle plaqua le pendentif sur le bois et lui fit un sourire très commerciale. Elle ne savait pas exactement ce que souhaitait cet homme et trouva ça incroyablement surprenant qu'il puisse s'intéressé à ce collier, après tout c'était un médaillon pirate et elle le savait pertinemment*

*Il la suivit au comptoir et lui donna 100 francs pour le pendentif* Est-ce que je pourrais vous demander de vous le mettre au cou... Je voudrais l'offrir à une femme qui vous ressemble et j'aimerais voir si ça lui irait... ?

*Elle baissa un peu les yeux hésitante* euh...bien sur...*Elle pris délicatement le pendentif et l'accrocha à son cou avec habitude et sourit à demi* alors qu'en dites vous ? *dit-elle rayonnante*

*Lancelot sourit, la trouvant rayonnante* Ca vous va à ravir. Ce pendentif semble être fait pour vous ! *Lancelot scruta la réaction de Lucy, il voulait relancer le sujet de l'homme qui aurait pu lui avoir donner le médaillon mais ne savait pas comment faire. Peut-être valait-il mieux laisser tomber... Après tout, c'était le passé.*

*Lucy baissa les yeux en chancelant un peu mais se retint au comptoir* Je...merci mais il était porté par un homme à l'origine...*elle laissa aller son esprit en souriant* un jeune homme...qui le tenait de son père ma t-il dit...Il était...sans le sous, mais aimait la vie comme personne, il n'était ni un mauvais un bon bon garçon...mais il était franc...

*fronça les sourcils en la voyant chanceler* Vous allez bien ? *il lui lança un regard doux et affectueux mais Lancelot avait du mal à croire que la jeune fille parlait de la même personne qui avait tué son père.* Un honnête homme dites-vous ? *il décida d'entrer directement dans le vif du sujet* Pourtant si je ne m'abuse, le symbole sur ce pendentif... Ce ne serait pas un symbole... Pirates ?

*Lucy releva ses grands yeux vers lui quand il fit attention à son état de santé* Oui oui...*elle porta la main au pendentif* Oui honnête homme...*elle rit doucement* Vous avez tout à fais raison...Il le tenait de son père qui était pirate selon ces dires...mais celui-ci est mort peu de temps après lui avoir donné ce bijoux il me semble !

*Lancelot grimaça à l'énonciation du mot pirate* Un fils de pirate, il ne pouvait donc n'être lui aussi qu'un pirate ? *ensuite il percuta que l'assassin de son père devait être mort. Sa soif de vengeance ne pourra donc jamais être assouvie... Il fronça les sourcils à cette pensée*

*Elle serra un peu les deux* excusez moi Monsieur mais est ce que parce que vous êtes fille de voleurs que vous devez être voleuse ou bien fils de mousquetaire destiné à être Mousquetaire ? *elle rit un peu* Vous vous trompez un peu et vous permettez de jugé bien vite des gens que vous ne connaissez point...*elle soupira un peu en détachant le pendentif de son cou* Je vous qu'il me semblait qu'il était mort mais rien n'est sur...son fils par contre lui périt deux jours après m'avoir fait cadeau de ceci....

*Lancelot fronça un sourcil* Vous avez raison, je vous prie d'excuser mon emportement vis à vis des pirates. *il resta pensive quand à la présumé mort du fameux pirate. Puis regarda l'horloge au-dessus du comptoir* Oh, il est déjà si tard et j'ai tellement dautres choses à faire. Permettez-moi de prendre congé, au plaisir de vous avoir rencontré. *il s'inclina et partit* [Fin du RP de Lancelot]

*Lucy hocha la tête et le regarda partir. Quand la porte du magasin se ferma elle baissa les yeux sur le comptoir et vit le pendentif* OH flute il est partit s'en le prendre !! *elle sortit rapidement dehors mais Lancelot était déja loin* bon....il repassera....
[ fin du rp Lucy]


(c) Ségo Soyana

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
 
Les archives de RP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noblesse du Poitou (Archives)
» Peines Alternatives : Procédures et déroulement (Archives)
» [archives] Scénario I : L'oiseau de feu
» Archives judiciaires
» Archives Plume Sagace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyage dans le temps RPG :: Sous les rayons du roi soleil (1690) :: Les rues de Paris-
Sauter vers: