Voyage dans le temps RPG
Le temps est une invention de l'Homme, vous savez. Alors autant jouer avec puisque la vie n'a aucun sens... Mais plusieurs. Tenez, des centaines de personnes disparaissent chaque année sans donner d'explications. ça donne la chair de poule, non? Paris est une grande ville. Elle a des projets pour certains de ses habitants. Vous ne me croyez pas? A votre guise... Mais croyez vous vraiment que ce soit le hasard qui vous ait conduit jusqu'ici?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Mar 11 Juin - 16:09


Derrière les décors du Moulin Rouge


Voici le début du RP en cours entre Eleonore et Estelle du temps où le RPG était encore sur skyrock. Merci de le continuer ici.
Légende couleurs: Amélie (Eleonore) en noir et Tess (Estelle) en bleu

*Eleonore se démaquillait dans la petite loge des danseuses. La loge était très étroite et pourtant une vingtaine de danseuse se préparait là tous les soirs. C'est pour dire comme elles étaient serrées là-dedans et puis quand vous connaissez les danseuses du moulin rouge vous pouvez imaginer le bruit des bavardages de ces demoiselles toujours à raconter les derniers potins. Eleonore n'échappa pas à radio potin lorsqu'elle avait reçu les fleurs d'un riche avocat qui était soit disant fou amoureux d'elle. Elle avait voulut rencontré son prétendant dans un rendez-vous mistérieux au bord de la Seine mais il n'était jamais venu. Les Les "Moulin à paroles" comme aimait les appelé Eleonore avait été enjoué d'avoir un ragot de plus à raconter. Elles avaient passé une semaine à décortiquer l'affaire. "Peut-être avait-il eu un empêchement, une urgence au cabinet ? Il faut dire que ça doit être un homme occupé" "Ou peut-être a-t-il une femme et au dernier moment, il a eu une prise de concience et oui.. Il se sentait trop coupable". Eleonore avait écouté leur débilité en restant la seule rationnelle, peu importe ce qu'il lui était arrivé, elle ne le connaissait même pas de toute façon. Tout ce qu'elle aimait chez lui était son argent. Et puis même ça, c'était peut-être un mensonge. La voix nasillarde d'une des Moulin à parole l'interrompit dans ses pensées*
- Mon dieu les filles, Jacqueline s'est cassé une jambe en préparant un nouveau numéro tout à l'heure...
- Bien fait pour elle, combien de fois je lui ai dit de s'échauffer avant d'aller danser. *l'interromput une danseuse plus âgée. *
- Tu ne dirais pas ça si tu savais qui va la remplacer...
- Oh non, pas Annabelle ? On va en entendre parler pendant une semaine. *ajouta une autre. *
- Mais du coup, qui va remplacer Annabelle ? Il nous manque toujours une danseuse.
*Eleonore releva la tête, cela l'intéressait. Il était rare de voir des nouvelles danseuses au Moulin Rouge. Toutes se connaissaient depuis si longtemps maintenant*
- Une nouvelle venue... Une certaine Gretelle ou je sais plus trop son nom. *elle détourna alors son regard des Moulins à parole et fixa avec un large sourire Eleonore*
- Quoi ?
- C'est toi qui es chargé d'initier la nouvelle. *elle pouffa de rire avec les autres* Ordre du patron.
- Quoi ? *répéta-t-elle* C'est hors de question, j'ai autre chose à foutre que de jouer les baby-sitter.
- T'auras qu'à dire ça au boss ! *elle rit encore plus* Bonne chance.
*Eleonore soupira. Ca devait forcément tomber sur elle. Elle sortit par la porte de derrière pour aller fumer une clope * J'espère au moins ne pas tomber sur une de ses pimbèches nouvelles qui croient que le Moulin Rouge c'est merveilleux, qu'elle a toujours voulu être danseuse et que c'est une chance pour elle... Blablabla... Peut-être que je me ferais repérer et deviendrait une star *dit-elle en prenant une voix de petite fille niaise à souhait. Elle pouffa de rire. Elle n'avait pas remarquée la jeune blonde adossée contre le muret*

2 mois 4 jours et 5 heures. Voilà le temps qu'il avait fallu à Estelle pour commencer à esquisser à gros traits le plus grand réseau de corruption parisien de l'histoire. La journaliste se demandait comment se faisait il que personne n'ait posé le doigt dessus depuis le temps. Elle n'était pas naïve, bien sûr que certains imprudents avaient du s'y risquer depuis 1918 et y laisser des plumes, mais rien que le fait qu'une si grosse organisation souterraine existe la mettait hors d'elle. Son rédac chef lui avait répondu en soupirant que la guerre avait permis d'installer beaucoup de trafics et que depuis il était dur de faire le ménage.
" Très bien, ça sera d'autant plus sensationnel dans le gigantesque article que je te donnerai à la fin de mon enquête! Article qui fera bien entendu une double page dans l'édition du dimanche. *Estelle s'était penchée sur le bureau de son patron, ses deux mains posées bien à plat* Je veux que tous ces fonctionnaires pourris aient le loisir de lire leurs noms dans le parisien, leurs culs bien calés dans leur fauteuil.
Après une longue et atroce minute de réflexion, le rédacteur en chef finit par souffler une grosse bouffée de tabac dans la figure d'Estelle: _ Très bien, je te donne un mois. Pas une heure de plus pour me rapporter toutes les preuves nécessaires à ta crédibilité.
Estelle fit sûrement à ce moment là, le plus large sourire de sa vie. Elle s'était retenue de faire une petite danse.
_ Mais je ne te garantis rien quant à sa publication, car même si tu réussissais, ce que je doute fort, y'a des bonhommes "d'en haut" impliqués. Ils pourraient facilement de faire virer.
Sur le pas de la porte, au milieu du brouillard de tabac ambiant, Estelle avait sourit par défi:
_ Je les connais les "bonhommes d'en haut" tu devrais le savoir Patrick."
Voilà pourquoi elle se retrouvait un samedi en fin d'après midi, adossée aux murs du Moulin Rouge, son faux CV dans le sac au cas où quelqu'un se douterait de quelque chose. Ce travail serait la couverture parfaite pour être au milieu des puissants et assister aux contrats frauduleux qu'ils signaient; car personne ne faisaient attention outre mesure aux filles légères, c'était bien connu. Ce n'était pas de gaieté de coeur qu'elle jouait à la danseuse mais elle préférait de loin commencer par là plutôt que de cuisiner son père, le grand ministre Millerand, qui ne lui dirait certainement rien. Estelle frissonna à l'idée de revoir son père à nouveau. Ce n'était finalement pas si mal ce cabaret... Et puis ça ne devait pas être dur de lever la jambe et de secouer ses bas. Juste un peu dégradant, mais c'était pour un idéal noble! Estelle avait fait plusieurs années de danse classique qui l'avaient rendu assez souple. Prions pour que personne ne nous reconnaisse... Elle serait dans le fond de la scène, tout devrait bien se passer.
La porte du fond s'ouvrit brusquement et la journaliste reconnut de qui il s'agissait. Estelle fronça les sourcils, pourquoi cela devait être forcément elle qu'elle voyait en premier pour la briefer sur tout? Saleté de hasard. (ou de malédiction, nous verrons la suite) Notre journaliste sous couverture releva le filet noir de son chapeau en cloche qui lui couvrait le visage, prit une profonde inspiration et sortit en un éclair une allumette qui alluma la cigarette d'Eléonore.
Leurs regards se croisèrent et le visage de la danseuse se rembrunit. Elle lui demanda de la façon la moins polie du monde qu'est ce qu'elle fichait là.
" Je suis la nouvelle. *mine incrédule de son interlocutrice* Je remplace la danseuse maladroite. Estelle Love. *mentit elle. Ce nom de scène était aussi mignon que suggestif pour une danseuse, elle en était presque fière.* Alors c'est toi Hélène, qui doit me faire faire le tour du propriétaire?"


*Eleonore tira sur sa cigarette que venait d'allumer Estelle en fronçant les sourcils* Tu rigoles j'espère ? Tu n'es pas danseuse. *elle recracha la fumée en détaillant Estelle de haut en bas* Je te reconnaît, tu es "l'héroïne" qui a sauvé le sac d'une "pauvre" Dame pleine aux as. *elle reprit une taffe de sa clope d'un air détachée* Et c'est quoi ce nom stupide ? Love ? Sérieusement ? *elle la toisa pendant un moment cherchant ce qui pouvait bien la conduire ici, elle essaya de se rappeler la dernière fois qu'elle l'avait vu. Ca ne pouvait pas être Eleonore qui lui ait donné envie de devenir danseuse au moulin rouge, elle détestait le moulin rouge ! Elle réfléchit encore à leur dernière rencontre... Elle n'avait pas du tout besoin d'argent, elle était même journaliste ou un truc dans le genre* Ah c'est donc ça ! Vous voulez voir la misère du bas peuple de plus près, comme c'est touchant *son ton sarcastique était suivie d'un petit rire moqueur. Elle avait vraiment pas envie de s'occuper des envies capricieuses de gosse de riche. Elle leva les yeux au ciel.* Rentre chez toi, c'est ce que tu as de mieux à faire, crois-moi !

Estelle ne se démonta pas pour autant devant l'attitude agaçante de madame je sais tout d'Eléonore. Elle fit un pas, se rapprochant vraiment du visage de la danseuse, soutenant son regard: "Si tu crois que ça m'enchante que ce sois toi qui m'inities. On t'a pas demandé ton avis à ce que je sache? *Elle s'écarta un peu, croisant les bras de son air sûr d'elle* J'ai été virée, alors maintenant qu'on s'est épanchées sur nos vies, on peut peut être commencer à bosser? ça te plait peut être pas de savoir que même les autres doivent se payer à bouffer, mais c'est comme ça. Et je ne veux pas devenir une star pour ta gouverne. *Estelle passa devant elle et entra sans un regard, dos tourné à Eléonore.* Est ce que tu vas me guider ou dois je moi même aller voir le patron et lui dire qu'il lui manquera une danseuse pour le show de ce soir parce qu'une fille n'aime pas mon nom de scène? " Ne se retournant pas, Estelle ayant joué le culot fut gratifiée d'un juron entre les dents d'Eléonore qui capitula. Dès son premier jour elle était dans le collimateur de quelqu'un, cette enquête promettait... La journaliste n'aurait pas le droit à l'erreur sur scène.
Dès les coulisses les filles lui firent une forte impression. Et ça jacassait, gloussait, portait des plumes et des costumes improbables... ça grouillait de partout, et on ne pouvait pas faire un pas sans se cogner à un éclairagiste ou à une costumière. Ce petit espace si vivant rappela à Estelle sa pension de la 6eme à la 4eme à Londres où on retrouvait de toute part des collégiennes se maquiller et s'emprunter mille et une chose qu'elles ne rendaient jamais. Estelle faillit glisser sur un bas ce qui amusa fortement Eléonore.
" C'est la nouvelle? Elle est chou.
_ Vous croyez que c'est sa vraie couleur? Non hein?
_ A moins que ce soit une pure bosch!
_ A mort les nazies!
_ Pff on a réveillé la vieille résistante... Maquille toi l'oeil droit déjà."
Estelle écarquilla les yeux, elle ne pouvait pas en placer une. Un homme d'âge mûr apparut, fendant la foule de nénettes en sous vêtements d'un air habitué. Estelle apprit que c'était le patron, Mr Salvetti et qu'il avait de grandes attentes pour ce soir. Elle se souvint que d'après les dossiers qu'elle avait récupéré par une de ses anciennes conquêtes dans la police, que Mr Ricardo Salvetti était un immigré italien qui avait mystérieusement convaincu le précédent patron à lui céder le Moulin Rouge. Quelques trafics et une accusation de proxénétisme mais la danseuse avait aussitôt retiré sa plainte.
" Vous pouvez compter sur moi Mr Salvetti, je ferais de mon mieux. Finit elle par dire avec un sourire charmant. Le patron lui chatouilla le menton de sa main droite.
_ Au moulin rouge on fait plus que de son mieux, pas vrai les filles?
_ Oui Mr Salvetti! On est est les meilleures! " Crièrent en choeur ses employées. Estelle crut qu'elle allait avoir un haut le coeur devant tant de simagrées. Elles semblaient quasiment toutes retirer de la fierté de leur spectacle... C'était étonnant. Pleine de préjugés, Estelle allait en voir de toutes les couleurs au cabaret. L'italien lui lâcha le menton et reparti dans son bureau, suivi du regard par la journaliste. 1er étage derrière les rideaux rouges.
Estelle surprit le regard d'Eléonore sur elle. Si cette pimbêche pouvait l'oublier... Ah c'était l'heure de la torture de la répétition.


code by Ségo Soyana


Dernière édition par Tess le Mar 2 Juil - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Amélie
Modératrice du temps
Modératrice du temps


Messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Lun 24 Juin - 9:35

Après leur petit accrochage, Eléonore ne quitta pas Estelle des yeux. Elle trouvait vraiment cela étrange que comme par hasard miss journaliste se retrouve du jour au lendemain à la rue et se retrouve au moulin rouge. Eléonore ne laissera pas ce mystère sans explication, bien décidé à la percer à jour, elle garda un oeil sur elle jusque dans les coulisses. Elle laissa les moulins à paroles accaparer la jeune blonde tandis qu'Eléonore en profita pour se changer. Les répétitions allaient bientôt commencer. Mais avant cela, Mr Salvetti fit son apparition. Eléonore ne put s'empêcher de sourire en voyant tant d'entrain chez ses collègues. Malgré tout ce qu'elle pouvait reprocher au Moulin Rouge, Eléonore doit bien le reconnaître sans l'aide précieuse de ces filles et de Mr Salvetti, elle serait sûrement morte de froid ou de faim à l'heure qu'il est. Mais son sourire s'éteignit lorsqu'elle vit se faufiler discrètement dans le vestiaire, une jeune danseuse qu'Eléonore affectionnait particulièrement du nom de Johanna. La jeune fille avait l'air épuisée et Eléonore s'inquiétait beaucoup pour elle. Ces derniers temps, elle avait beaucoup maigrie et arrivait souvent en retard. Malgré ça, Johanna brillait toujours sur scène. Oui, une fois sur scène elle était totalement différente, non reconnaissable et Eléonore admirait beaucoup cela chez la jeune danseuse. S'il y avait une danseuse du Moulin qui aurait pu réellement faire carrière c'était bien Johanna. La scène lui appartenait sans aucun doute. Eléonore rejoignit sans dire un mot à Johanna, la scène pour répéter. Les autres filles étaient déjà entrain de s'échauffer, même Estelle qui avait suivit le mouvement s'était trouvé un petit coin pour faire des étirement. Eléonore la rejoignit suivit par Johanna.

- Hé Johanna, c'est elle la nouvelle, elle va remplacer Jacqueline pendant un moment. s'exclama Eléonore captant enfin l'attention de Johanna. Va falloir que tu lui montre le deuxième tableau, elle prend la place d'Anabelle à tes côtés. 

Eléonore s'assit par terre entourant alors ses pieds d'une bande. On pouvait voire des ampoules sur le pied, des ongles cassés... Des pieds de danseuses ayant survécu à bon nombre de numéro en somme. Mais Eléonore ne broncha pas malgré la douleur qu'elle ne ressentait même plus à présent. Elle lança d'ailleurs une bande en tissus à Estelle.

- Je te conseille de mettre ça, ça fera sûrement mal au début, mais ça passera. Enfin, on verra bien ! se moqua-t-elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Lun 24 Juin - 21:55



FEAT. Eelonore & Estelle & Johanna
Derrière les décors du Moulin Rouge

Jo Theme

Le moment préféré de Jo était lorsqu'elle se réveillait. Les quelques secondes de flottement entre le sommeil et la réflexion. L'espace d'un instant son cerveau n'avait pas encore démarré et seuls ses yeux de chat s'agitaient à la vue d'un plafond inconnu. Où est ce qu'elle était cette fois ci? Johanna se releva légèrement, prenant appui sur ses coudes; des draps affreusement rose fushia lui recouvrait la poitrine et elle reconnut le petit hôtel derrière le chantier de la basilique du Sacré Coeur. La soirée d'hier soir lui revint en mémoire par bribe, l'alcool n'aidant pas les choses elle avait surtout des images floues en tête et par ci par là un sourire, un regard, une main poilue et baladeuse. Jo passa une main dans ses cheveux en bataille et contempla paresseusement le lieu du crime: le lit souillé par une nuit avec un vieux porc de banquier. La danseuse frissonna en le voyant justement qui sortait du bain, ne se donnant pas la peine de se couvrir.
" Tu es réveillée ma biche? La nuit a été longue. * Il la gratifia d'un grand sourire satisfait*
Johanna baissa les yeux, découvrant ses long cils:
_ Une nuit merveilleuse." Répondit elle d'une voix enrouée tel un automate. C'était ce qu'elle disait à tous ses clients qui avaient besoin qu'on les réconforte sur leurs prouesses sexuelles. Donc à tous ses clents. Elle rabattit les pans du drap sur ses formes, ne voulant plus se montrer et se noua une toge de fortune avant de se lever. Le banquier ne manqua pas de l'attraper goulument lorsqu'elle essaya d'entrer dans la salle de bain. Il lui fourra la langue dans sa bouche avec brusquerie, elle en profita pour regarder la pendule accrochée au dessus du petit meuble. Seize heures trente cinq, effectivement la nuit avait été bien trop longue, les filles devaient déjà être en train de se changer avant la répétition. Elle se détacha doucement du businessman ventripotent et reprit son masque souriant et enfantin habituel: " Mon chou il va falloir que j'aille travailler. Qu'est ce qu'ils feraient sans la vedette des plumes au moulin hein? *Elle battit des cils, faisant glisser sa jambe discrètement vers la salle de bain.*
_ J'aimerais te garder rien que pour moi, je serais le plus chanceux des hommes. Tu ne veux pas rester encore un peu? *Il l'attira à nouveau contre lui, lui pressant la taille*
Johanna bascula sa tête en arrière pour rire:
_ Certainement pas, et puis si je restais tout le temps avec toi tu te lasserais. *Voyant que son argument ne pesait pas grand chose elle ajouta d'un ton léger une vérité tranchante* Et puis monsieur Salvetti m'a dit de rester qu'une nuit.
A l'entente de ce nom si puissant, le petit homme la reposa en la poussant, les sourcils froncés:
_ Ce n'est que pour Salvetti que tu viens me voir pas vrai? Sale pute va.
Johanna soutint son regard: _ A ton service. *Elle passa la porte de la salle de bain et la laissa entrouverte.* N'oublie pas d'acheter un petit cadeau à tes enfants comme à chaque fois." On entendit l'homme râler en se rhabillant, il ouvrit grand la porte de la salle de bain pour se rincer l'oeil en montrant que c'était lui qui détenait le pouvoir sur elle. Mais ça elle le savait déjà. Ils lui faisaient tous une scène de jalousie quand ils devenaient des habitués. Peut être qu'un jour elle trouverait un pas trop moche qui la rachèterait à prix d'or, mais en attendant elle dévalait les escaliers de l'hôtel et sortit rapidement pour faire s'arrêter un taxi.
" Elle va où la p'tite dame?
_ Au Moulin Rouge.
_ Mais c'est pas loin ça...
_ Je n'aime pas marcher."
Lança t elle avec un regard froid pour le chauffeur dans son rétroviseur avant de tourner la tête vers la vitre. Elle n'avait pas la moindre envie de discuter.


****

En une fraction de secondes toutes les danseuses étaient habillées, coiffées et maquillées pour la répétition. Estelle resta un moment à battre des cils au milieu de la pièce ne sachant pas s'il fallait mettre son costume de scène ou la tenue de son choix pour la répet lorsqu'une des filles l'apostropha d'un vulgaire " Ben alors la nouvelle, on rêvasse? Bouge toi un peu." La bouche d'Estelle se tordit en une moue boudeuse, il n'y avait personne pour racheter l'autre ici, les filles étaient d'une amabilité! Et voilà que la donneuse de leçon se permettait de se moquer d'elle à nouveau avec une de ses amies... "J'ai vraiment l'impression de retourner au collège." Se plaignit elle tout bas. La journaliste infiltrée finit par enlever très vite son manteau, ses gants et son chapeau, les balançant là où il y avait de la place et suivit le mouvement général. Tant pis si on lui faisait une énième remarque sur sa tenue pas vraiment adaptée à un entrainement, Eleonore ne s'était même pas donné la peine de lui donner un conseil avisé. En se dirigeant sur la scène Estelle ne put s'empêcher de lever la tête pour admirer le décor et les machineries. Tout ce qu'on ne pouvait voir depuis le public était le plus intéressant à son goût: une multitude de câbles grimpaient et se tortillaient au dessus des têtes des artistes, les décors derrière les danseuses n'étaient que des vulgaires panneaux peints qui coulissaient à l'aide de techniciens; Estelle se demanda comment ils faisaient pour ne pas se mélanger les pinceaux entre tous ces cordages. Elle esquiva trois personnes de peu, il n'y avait donc pas une seule personne qui faisait attention où il marchait dans ce foutu cabaret? Bon calmons nous... Ce n'est pas le moment de se faire remarquer. Estelle ne se faisait pas d'illusions elle devait être un peu rouillée depuis ses 16 ans, année où elle avait arrêté toutes ses activités parascolaires car elle avait pris son indépendance. La jeune femme s'accroupit dans un coin au fond de la scène pour s'étirer tranquillement sans être vue. Sa robe de cocktail devra souffrir de la poussière des planches du Moulin Rouge malheureusement... Eleonore la retrouva sans mal et se posa près d'elle avec une autre danseuse d'une pâleur extrême, l'on aurait dit une poupée. La pimbêche lui balança un rouleau de tissu avec un mot gentil de sa composition. Estelle rattrapa la bande, ayant de bons réflexes et fit un sourire crispé à Eleonore, ne se donnant même pas la peine de lui répondre. Elle prit son pied gauche entre ses deux mains et enroula d'un geste expert le tissu autour des points sensibles du pied, elle l'avait fait mille fois au cours classique de Madame Romanova et fut agréablement surprise que c'était comme le vélo ça ne s'oubliait pas facilement. Estelle releva la tête: "J'ai combien de temps pour apprendre votre chorégraphie? Un jour?"
Johanna échangea un sourire complice avec Eleonore:
_ C'est vraiment une bleue la petite. Bon écoute....
_ Estelle.

_ Ok Estelle, je le répéterai pas deux fois. Si tu me marches dessus ne serait ce qu'une fois t'es virée c'est compris? "
Estelle ouvrit la bouche pour répliquer qu'elle n'était pas complètement débile mais Johanna n'en avait rien à faire du sens de la répartie de la nouvelle. Elle ne la regarda pas en lui expliquant les enchainements, la pédagogie et elle ça faisait 4. Elle ne s'exprimait pas très bien, ça se voyait qu'elle était de la campagne mais qu'est ce qu'elle bougeait bien. Dès que la répétition commença Jo creva la scène. Estelle essayait de son mieux de ne pas percuter quelqu'un, les enchainements étaient périlleux et elle avait beau agiter sa jambe de façon aguichante, il y avait toujours une voisine pour lui faire un commentaire. La journaliste s'agita tant et si bien que son chignon partait en live, des mèches blondes allant dans tous les sens.
Le bras droit de Mr Salvetti se tenait à la place du rideau, adossé au petit muret pour regarder les filles. Il était assez jeune et dégageait une aura sûre de lui voire arrogante. Les bras croisés il se contenta de dire à la fin de la première danse: " La nouvelle, t'es jolie alors essaie de compenser au niveau du décolleté ce qui te manque en coordination, ça suffira le temps que tu t'habitues.
Les joues d'Estelle virèrent au rouge et elle se mordit la langue:_ Aïe! *marmonne* mais quel con ce mec... C'est qui?
Johanna se tourna vers Eleonore: _ Il lui est arrivé quoi à la Jacqueline? * quand elle apprit la soit disant jambe cassée de sa collègue, son visage s'assombrit tout net et elle ne put répondre qu'un vague* Ah." Le bras droit fit signe à Johanna de venir à lui, il lui caressa la joue comme si c'était sa propriété et ils eurent une discussion un peu mouvementée sur Jacqueline qui était prostituée également et qui ne s'était pas du tout cassée la jambe toute seule. Le jeune homme fit taire Johanna d'une menace non dissimulée et la danseuse baissa les yeux. Ils avaient chuchoté tout ce temps mais leur attitude était épiée par toutes les filles. On pensait qu'ils avaient une liaison. Johanna n'était pas appréciée du tout par le reste de la troupe, attirant toutes les jalousies de part sa beauté et son mutisme. La seule qui se comportait réellement en amie était Eleonore. Elle était tellement prévenante avec elle que Jo n'aurait rien pu lui avouer. Elle avait tellement honte du pétrin dans lequel elle s'était fourré... De son oeil de lynx, Estelle détaillait de loin la conversation de Johanna et du jeune homme. Elle réitéra sa question un peu plus fort à Eleonore pour ne plus être ignorée: "C'est qui??"
holliday creation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Lola
Seigneur du temps
Seigneur du temps


Messages : 107
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 21
Localisation : Nerverland

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Mar 2 Juil - 12:24


Derrière les décors du Moulin Rouge♪


* Chloé n'avait pas entendu les danseuses la secouer pour la réveiller et était donc toujours au lit durant tout les commérages qui avait eu lieux dans les vestiaires. Elle était roulé en boule dans une petite couette et seul ses cheveux blonds dépassaient de la dessous. Monsieur Salvetti regardait du fond de la salle ses filles et remarqua soudainement qu'il lui manquait une danseuse. Il s'approcha rapidement de la scène et monta dessus* Où est Baby ? *demanda t-il d'un ton sec et cassant. Il pris de bras d'une danseuse nommé Natalie * Tu vas la chercher et vite ! * La pauvre Natalie partit en courant à la recherche de Baby et fini par la trouver sous les couettes.* Baby...lève toi, je t'en pris ! Y'à le boss qui est là et il est remonté de pas de voir sur scène..! *Chloé sortit immédiatement des couettes* Putain mais Nat' pourquoi vous m'avez pas réveillé ? Je vais me faire tuer...*La petite blonde se changea à une vitesse éclaire, pendant que Natalie était repartit sur scène* Elle arrive...*La jeune danseuse s'attacha les cheveux rapidement et arriva sur la scène, son plus beau sourire aux lèvres, son regard de chien battu et s'approcha félinement de Salvetti pour déposer un baiser sur la joue de l'homme, elle chuchota quelques mots à son oreille et il sourit un peu. Toutefois cela ne l'empêcha pas de la prendre par le bras et lui dire à demi* Si tu restes encore au lit alors qu'on a répète Baby je vais te donner une bonne raison d'y rester au lit moi..! 
* La petite blondinette s'arracha de l'emprise de son patron et alla s'installer aux côté d'Eleonore*



_________________
Lola <3


Dernière édition par Lola le Dim 7 Juil - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Modératrice du temps
Modératrice du temps


Messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Mer 3 Juil - 19:59

Eléonore, toujours très observatrice, remarqua le regard tendu de son amie Johanna lorsqu'elle apprit pour Jacqueline. Tout comme Estelle, elle remarqua la tension entre Johanna et le bras droit. Elle ne manqua pas de lancer un regard noir au bras droit qu'elle ne portait pas spécialement dans son coeur. Et pour cause, il avait à plusieurs reprises tenter de toucher Eléonore qui, de son caractère de feu, avait réussi à repousser ses ardeurs sans s'attirer trop d'ennuie par la suite. Enfin, les seuls ennuies qu'elle obtint étaient qu'elle était toujours mise en arrière dans les shows du moulin rouge. Jamais elle ne s'était vu offrir un grand rôle sur scène malgré toutes ses années au sein du Moulin. Elle savait très bien que le bras droit de Mr. Salvetti - et Mr. Salvetti lui-même - promouvait les moins farouches à être plein sous les projecteurs. Ce qu'elle ne savait pas, c'est que les raisons pour lesquelles le Bras droit mettait en avant les filles les plus obéissantes selon Eléonore c'était parce qu'elles se prostituaient et qui fallaient bien leur faire de la pub au mieux possible. En tous les cas, Eléonore voyait le bras droit comme un vicieux pervers qu'elle préférait éviter au plus possible.
- C'est qui ??
Eléonore fut tirée de ses pensées par Estelle, toujours impatiente de réponse alors qu'Eléonore prenait un malin plaisir à l'ignorer.
- C'est bon, c'est le bras droit de Mr. Salvetti. Un vieux pervers, je te conseille de ne pas rester toute seule dans une pièce avec lui.
Eléonore fit une grimace et ricana en voyant Chloé débarqué comme une fleur.
- Ah Baby ! Toujours du mal à se lever. Tu as loupé les potins des Moulins à paroles. En résumé, Jacqueline s'est cassée la jambe et du coup, on a changé deux trois trucs dans le tableau deux notamment où on suit Johanna dans son solo, tu reprends à droite au lieu d'être à gauche.
Eléonore lut dans le regard de Chloé qu'elle s'interrogeait sur la présence d'Estelle sur les planches.
- Ah elle... C'est rien. Enfin c'est personne, elle remplace juste Jacqueline.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Ven 12 Juil - 17:29



FEAT. Eleonore & Estelle, Johanna & Chloé
Derrière les décors du Moulin Rouge

Jo Theme

"J'ai vu pourtant des chos's bien extraordinaires
Des chos's qui vous font monter le sang dans les artères
J'ai vu «Looping the Loop» et la «Belle Otéro»
J'ai vu le t'sar, j'ai vu les courses de taureaux
C'que j'vous dis là, c'est pour montrer qu'j'suis pas novice
Eh bien toutes les beautés
Tout's les célébrités
Les jeux, les sports
Le progrès, les trésors
Tout ça n'vaut pas l'amour..."


Solo de trompette. Charleston endiablé. Eclats de rire. C'était le bal des serveuses en petite tenue qui zigzaguaient entre les tables, faisant remuer leurs petites jupettes quand elles en avaient comme si elles suivaient une chorégraphie.La soirée battait son plein comme chaque soir au plus grand cabaret du monde! (n'y voyez aucune référence à Patrick Sébastien)
La scène semblait briller de mille feux grâce aux savants éclairages; la chanteuse d'opérette qui finissait sa chanson d'amour grossière ressemblait à un rêve grâce à ses bijoux argentés qui formaient un halo de lumière naturel autour d'elle. C'est ce moment là qu'avait choisi Estelle pour aller fouiner. La répétition de deux heures avait été un vrai calvaire et malgré ses bandages, la journaliste sentait son coeur battre dans ses pieds endoloris. Il était hors de question qu'elle ait enduré tout ça pour rien... Et elle savait que juste avant leur prestation; les artistes se concentraient. C'était l'instant parfait pour grimper les petits escaliers feutrés qui menaient au bureau de Monsieur Salvetti. Celui ci avait été aperçu quelques minutes plus tôt en train de parader dans un beau costume qui puait l'argent sale au milieu de ses clients les plus connus. Un journaliste à scandale était constamment à côté de la porte d'entrée pour prendre des photos compromettantes et faire accessoirement de la publicité, Estelle avait du soigneusement se cacher le visage pour éviter qu'il ne la reconnaisse. La moquette rouge tapissant les escaliers étouffait parfaitement le bruit des talons de la demoiselle qui eut juste le temps de se planquer derrière un rideau quand le bras droit sortit du bureau. Estelle retenu son souffle qui avait trahi plus d'une personne cachée et pria qu'aucune dentelle de sa robe ne dépasse du rideau pourpre. Le tissu du rideau sentait la poussière. La danseuse infiltrée ferma les yeux de toutes ses forces comme si ça suffisait pour disparaitre. Putain, elle devait bientôt monter sur scène... Deux bottes d'homme se plantèrent de l'autre côté du rideau.

***

A califourchon sur la petite table qui servait de débarras aux filles, Johanna finissait les dernières retouches maquillage. ça cancanait un peu moins autour, on décelait un semblant de concentration flotter dans l'air. Une des costumières s'arrêta derrière Jo de telle sorte que son reflet interpella la jeune femme. "A quoi ça sert que tu ais ta propre loge si tu viens toujours te préparer ici hein?
Jo haussa les épaules:
_ Vous n'avez qu'à en faire un débarras, ça sera plus utile."
Le regard noir de l'employée n'atteint pas la blondinette. Elle savait qu'au fond, l'autre s'en fichait bien qu'elle utilise sa loge ou non, c'était Mr Salvetti qui donnait comme instruction que Jo soit le mieux traité possible. Voilà pourquoi elle se dérobait. Si elle ne pouvait pas s'enfuir, au moins elle aurait le contrôle sur des petites choses de sa vie. La petite Chloé lui fit la remarque que si elle avait une telle loge elle ne la quitterait jamais. ça la fit sourire de bon coeur.
" Si elle te fait envie, prends la. Au moins là bas on ne t'embêtera pas si tu dors dans le passage Baby." Jo lui lança un regard espiègle avant de poser son crayon noir de maquillage. Elle avait tellement allongé ses cils qu'elle ressemblait à une biche effarouchée. Plus on avait l'air innocente, mieux c'était selon le patron. Les hommes sont vraiment tous tordus pensa t elle avant de se placer dans le coin de la scène éteinte. ça allait bientôt être son tour.
" Oh les filles, elle est où la nouvelle?
_ Qui?
_ Ben tu sais la blondasse, type allemand qui remplace Jacky.

_ Qu'est ce que tu veux que je te dise? Je suis pas sa mère! Demande à sa nounou. Eleonore, qu'est'ce t'as foutu de la nouvelle?
Jo se retourna de trois quart pour lancer un regard interrogateur à son amie. Si le show était loupé, elle ne voulait pas trinquer pour tout le monde.
_ Tu crois qu'elle s'est paumée? lança t elle à Eleonore.
_ Quelle gourde! C'est pourtant pas grand!
_ 4 minutes avant les plumes! 4 MINUTES!
" Souffla un des techniciens aux filles.

***

Philippe avait remarqué des petits doigts de pied de danseuse sous le rideau privé du chef. Il avait allumé une cigarette et avait prit tout son temps avant d'ouvrir le rideau sur Estelle.
" Alors on s'est perdue? Demanda t il avec un sourire carnassier, bloquant la jeune femme avec l'un de ses bras.
Estelle fit un sourire crispé:
_ Euh oui... Je cherchais... (ne dis pas les toilettes Estelle, ne dis pas les toilettes hurla son cerveau) les... toilettes... Et me voilà! (putain c'est vieux comme le monde, t'aurais pu trouver dix fois mieux! T'es une grande journaliste ou pas? se maudit elle intérieurement)
_ Et tu t'es dis tiens et si j'allais dans le bureau du patron pour voir si y'a des chiottes. *Il rapprocha son visage du sien, frôlant l'embout brûlant de sa cigarette à la joue d'Estelle* Tu me prends pour un con?
Estelle se força à rester stoïque:
_ Loin de moi cette idée, vous avez l'air très vif. *Il émit un grognement, ayant saisit l'ironie dans son ton. Il lui pinça le bras avec force ce qui la fit grimacer* Mais je pensais que les toilettes du patron étaient forcément mieux que les chiottes à la turque dans les loges... c'est toujours occupé par plein de filles en plus.. J'ai été habituée à mieux, je suis juste un peu coquette... " Elle sourit. Le coup de la conne marchait en général.

holliday creation

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Marie
Voyageur du temps
Voyageur du temps


Messages : 56
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 20
Localisation : Marie-Elizabeth: Chateau, James: Son bateau, Suzanne: Appartement au-dessus de Chez Jazzy, Joseph: Le Manoir familiale (ou son appart' en plein Paris), Alexia: Son Manoir, Chris: Appartement en plein centre de Paris

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Sam 3 Aoû - 14:30

Derrière les décors du Moulin Rouge.



Joseph était arrivé un peu avant le début de l'ouverture, pestant dans sa barbe de quelques jours, son patron croyait vraiment à tout, oui y avait des affaires pas très légale ici, mais bon, lui il était pour défendre ou aller devant un juge, pas pour enquêter sur le terrain.
Mais non, son patron, connaissant son penchant assez séducteur et son habituel je-m'en-foutisme avait décidé qu'il serait parfait pour observer ce qui se passait dans ce bordel.
Alors hop, le droit de venir ici, que dire, l'obligation plutôt, du travail non-payé et du boulot à venir, c'est vrai, c'est pas comme s'il ne bossait pas assez en ce moment...

Enfin, il n'allait pas trop se plaindre, pour ce qu'il en avait vu, les filles d'ici étaient bien moins loti que lui, il rentra en jetant sa clope sur le trottoir, remontant ses lunettes sur son nez, son col de manteau lui permettait de marcher sans être reconnu, mais malheureusement pas de passer inaperçu parmi toutes ces femmes dénudés et ses hommes en chaleur sans aucune retenue.

Joseph pinça son nez entre deux doigts et alla s'assoir au bar, une longue soirée l'attendait, mais heureusement, y aurait au moins de l'alcool pour la faire passer...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lola
Seigneur du temps
Seigneur du temps


Messages : 107
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 21
Localisation : Nerverland

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Sam 3 Aoû - 18:16

Derrières les décors du Moulin Rouge ♪


Chloé écarquilla les yeux en entendant Johanna parler, non mais elle était folle où quoi ? refuser d'avoir sa propre loge ?! La petite blondinette ne rêvait que de ça..! ëter une assez bonne danseuse pour pouvoir avoir sa propre loge et de magnifique solo ! Seulement Chloé n'était que Baby...La petite jeunette qui dansait comme personne mais qui ne s'en rendait pas compte et qui avec ses étoiles dans les yeux donnaient envie qu'on prenne soin d'elle. Elle soupira un peu et marmonna un petit* Pff si j'avais une loge comme la tienne, je passerais mon temps dedans ! A me maquiller et à me faire belle..! *Elle fit un immense sourire quand elle entendit Jo lui proposer sa loge* C'est vrai ?? t'es la meilleure Jo...!
* Une danseuse bouscula Chloé en levant les yeux aux ciels* t'es la meilleure Jo...Non mais tu t'entend Baby ?! T'es pathétique !! Grandit un peu, et rend toi compte que tu seras jamais comme elle. * La grande brune qui lui avait parlé avec craché ses mots comme du venin repris son maquillage sans broncher.*
* Chloé la regarda avec de grand yeux, elle connaissait la mesquinerie des femmes entre elles mais jamais une danseuse du Moulin ne lui avait parlé comme ça, elle se sentait comme trahit. Elle retint ses larmes et releva fièrement la tête en finissant de s'habiller. Son corp de jeune femme était parfaitement mis en valeur et sa blondeur angélique descendait comme une cascade sur son dos. Elle se mis d'un geste expert du rouge à lèvres et se redressa pour se regarder dans le miroir. Une danseuse nommé Eli' passa derrière elle et lui frotta le dos* T'es Sublime Baby, une vrai femme !! * Elle lui fit un clin d'oeil et la petite sourit un peu plus puis écouta Jo et Eléonore* Je crois l'avoir vu partir vers le bureau du patron tout à l'heure mais j'suis pas sure....!



_________________
Lola <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie
Modératrice du temps
Modératrice du temps


Messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Sam 3 Aoû - 22:24

head
Derrière les décors du Moulin Rouge


C'était parti pour un énième show pour Eléonore (à force, elle ne les comptais plus). Elle s'était maquillée de noir les yeux, de rouge la bouche. Son regard malicieux était son atout majeure alors que la plupart des filles jouaient sur l'innocence. La malice et la présence scénique. Elle n'était peut-être pas une danseuse de talent mais son regard noir pleins de fougues lui donnaient une présence sur scène. C'était son arme et elle le savait. Elle profitait de ces quelques moments de calme pendant que toutes les filles se préparaient et se concentraient pour le show. C'est pour ça que ça l'énerva au plus haut point lorsque Gipsy l'interpella pour demander où était passé Estelle.

« Mais quelle conne ! Je me propose gentillement pour l'aider à se familiariser avec le Moulin et elle, elle me fait un coup pareille ! Je te promets si elle n'arrive pas dans 30 secondes Jo', je vais me la farcir !! »


Eléonore était remontée à bloc. Décidément cette Estelle n'était vraiment qu'un nid à problèmes. Déjà qu'Eléonore avait les nerfs comme avant chaque entrée en scène mais lorsqu'on venait l'interrompre dans sa méditation d'avant-show, elle détestait ça. Et vous connaissez déjà le caractère bien trempée de la demoiselle au quotidien n'est-ce pas ? Et bien 4 minutes avant l'entrée sur scène, elle était trois fois plus irritable.


« Je crois l'avoir vu partir vers le bureau du patron tout à l'heure mais j'suis pas sure....! »


Elle remercia la jeune Chloé en lâchant quelques jurons dans sa barbe et fonça la chercher au bureau du patron sans réfléchir. Elle était tellement énervée qu'elle ne se posa aucune question sur le fait qu'Estelle était partie dans cette direction pourtant peu empruntée par les danseuses généralement. En tout cas, pas de leur pleins grès. Qu'est-ce qu'elle fichait au bureau du patron ? C'est alors qu'elle la vit avec Philippe, le bras droit. Elle avait l'air bien embêtée avec ses histoires de toilettes... Eléonore avança vers eux d'un pas assuré.

« Ah c'est pas vrai Love ! Tu nous as vraiment cru quand on t'a dit que les toilettes étaient près du bureau du patron ? feigna-t-elle. Désolée Philippe, on lui a juste fait une petite blague, un petit bizutage mignon entre nous. Bon, je te la récupères, on monte sur scène dans 2 minutes. »


Eléonore ne laissa pas le temps de répondre à Philippe qu'elle avait déjà attrapé le bras d'Estelle et la traînait jusqu'au coulisse. Lorsqu'elles étaient assez éloignées pour que personne ne les entendent elle lui glissa vite fait à l'oreille :

« Je sais pas ce que tu mijotes mais je te préviens, c'est la dernière fois que je te sauve la vie, compris ? »


Elle lui indiqua rapidement ce qu'elle devait porter pour le show et l'aida avec les autres filles à la préparer en un temps record. Elle ne lui posa pas plus de question sur ce coup là mais elle avait loin d'avoir finis avec elle. Mais d'abord, c'était l'heure d'enflammer la salle avec leurs plumes. C'est sur une musique dansante qu'elles  rentrèrent toutes sur scène avec leur choré, Johanna menant la danse. Eléonore remarqua au bar un jeune homme qui avait l'air de s'ennuyer à mourir avec son verre à la main. Elle n'avait jamais vu un seul homme franchir la porte du moulin rouge sans tombe immédiatement sous le charme de ses danseuses... Elle apprendra plus tard que cet homme s'appelait Joseph.




Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________


Dernière édition par Amélie le Jeu 8 Aoû - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   Dim 4 Aoû - 17:51



FEAT. Eleonore & Estelle, Joseph, Johanna & Chloé
Derrière les décors du Moulin Rouge

Jo Theme

On y voyait rien avec tous ces spots allumés sur nous. Ni où on posait les pieds ni à quoi ressemblait le public grouillant. Par contre on entendait un gros brouhaha couvert par la musique qui accompagnait la danse des filles. C'est pour ça qu'Estelle faisait une tête pas possible, plissant les yeux comme une conne qui aurait oublié ses lunettes de soleil un jour d'été. Par moment elle se forçait à écarquiller les yeux pour se donner un air potable mais on aurait dit une biche hypnotisée par les phares d'une voiture. Retenant les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux, la journaliste sous couverture fit la chorégraphie de mémoire sans trop se tromper. Elle avait eu chaud, qui sait ce qu'il se serait passé si Eleonore n'avait pas débarqué... Heureusement que le "show must go on", au moins Estelle avait pu échapper à un interrogatoire immédiat de la part des filles. ça l'avait d'ailleurs surprise de voir que la troupe avait pris aussi rapidement soin d'elle. Maquillage, retouches coiffure et bijoux clinquants, des dizaines de mains s'étaient attelées à la tâche autour d'une Estelle passive deux minutes avant le début du spectacle. On l'avait tourné dans tous les sens, griffé au passage mais le principal c'est qu'elle était arrivée en temps et en heure à sa place, si elle n'avait pas été fichue de le faire, elle se serait fait virée illico presto. ça aurait été dommage vu la tournure que prenaient les choses... Si ce Philippe s'était cru dans un film de gangster c'est qu'il y avait quelque chose à cacher dans le fameux bureau. Le bras droit, elle s'en chargerait facilement. Il était bien moins dangereux qu'il le pensait, tout à l'heure Estelle avait juste été prise de court. Le frisson lui donnait des ailes et de multiples plans d'action s’échafaudaient dans sa tête alors que la chanson se terminait. A moins que ce ne soit de l'inconscience?
A la fin de la danse, la danseuse remplaçante accéléra le pas, poussant deux filles au passage qui ne manquèrent pas de s'égosiller sur la retardataire.
" C'est même pas fouttu de se présenter cinq minutes à l'avance et ça se casse en courant à la fin du spectacle!
_Oh tu pourrais faire attention et t'excuser!

_ Désolée." Lança Estelle sans se retourner, agitant sa main distraitement tandis qu'elle s'éloignait déjà. Elle entendit des pas sur ses talons. Elle prit alors la première porte sur la droite pour semer son poursuivant. Ces talons aiguilles à la con... La blondinette finit par les abandonner dans sa course en plein escalier, cela la ralentissait.
" Arrête toi merde! Tu me dois des explications pour tout à l'heure!"

Oh non, encore elle. Estelle finit sa course poursuite en arrivant sur le toit. Les insultes d'Eleonore fusaient dans le petit escalier noir en métal derrière elle. Au moins ici, personne ne les surveillerait.
Toute essoufflée, Eleonore surgit, l'air plus furibond que jamais avec les chaussures d'Estelle à la main.
" Tu voulais me tuer dans les escaliers en me lançant tes godasses ou quoi? Je te préviens, si tu ne m'explique pas ce que tu fous là dans 30 secondes, je te dénonce au patron!

Estelle défit son chignon qui lui donnait mal à la tête. Elle avait l'air plus sérieuse que jamais.
_ Ce ne sont pas tes affaires. Je te remercie de m'avoir sauvé la mise tout à l'heure, mais sérieusement, tu ne veux pas savoir. Pour ta propre sécurité ça vaut mieux.
_ 23... 22...  21 secondes...
Eleonore fit mine de s'en aller.
_ Attends! ...Bon ça va tu l'auras voulu!"
Le néon géant "Moulin Rouge" se trouvait juste derrière Estelle. La fouineuse s'installa sur la lettre R, sous la lumière clignotante pour lui dire la vérité. Plus elle découvrait de nouveaux éléments plus la toile s'agrandissait. Mr Salvetti, Philippe, cette Johanna...  Elle ne pourrait pas se démerder seule.

***
Les applaudissement ne se turent que bien après la danse sensuelle de Jo terminée.
"Johanna! Johanna!" Au rythme des clappements, la minette revint trois fois sur scène pour faire la révérence et agiter sa longue plume blanche. Elle ne ressentait aucune gêne à parader en string pailleté, dans une sorte de combinaison en perle qui ne cachait absolument rien. Elle s'était dévoilée, plume par plume, lentement et maintenant elle était entièrement à eux. Johanna lança un étincelant sourire à un homme du premier rang au hasard. C'était les consignes, il fallait toujours faire croire une fois dans la soirée qu'un homme du public avait ses chances avec elle. Le seul homme qu'elle regardait vraiment était Mr Salvetti. Il était là, jamais très loin, souriant et applaudissant, la couvant de son assurance et de son parfum agressif. Elle n'aurait que quelques minutes pour se changer et après ce serait l'heure des enchères muettes. Elle échangerait quelques mots avec plusieurs hommes influents qui feront une offre au patron pour passer la nuit avec elle. Johanna ne savait jamais combien elle faisait gagner au Moulin Rouge mais elle était bien récompensée en babioles et vêtements de marque. Le plus triste c'était qu'elle avait fini par s'y habituer à ce train de vie.
Elle fit un pâle sourire aux filles qui la félicitaient pour le show de ce soir. Et assise devant le grand miroir, elle se fixa un long moment, ne reconnaissant pas son reflet. Une expression d'effroi dans les yeux. Ce soir Monsieur Salvetti fit sa proposition à Joseph et à d'autres hommes fortunés.
" Que pensez vous de la petite qui vient de danser?" Lança t il à l'avocat d'un air mielleux qui ne trompait pas.
holliday creation

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derrière les décors du Moulin Rouge [RP en cours entre Eleonore, Chloé et Estelle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moulin Rouge's Cabaret ► Khaleesi & Larkin : les voies du hasard sont impénétrables
» Description du Moulin Rouge
» Décors Moria et Autres.
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyage dans le temps RPG :: Les années folles (1920) :: Montmartre-
Sauter vers: