Voyage dans le temps RPG
Le temps est une invention de l'Homme, vous savez. Alors autant jouer avec puisque la vie n'a aucun sens... Mais plusieurs. Tenez, des centaines de personnes disparaissent chaque année sans donner d'explications. ça donne la chair de poule, non? Paris est une grande ville. Elle a des projets pour certains de ses habitants. Vous ne me croyez pas? A votre guise... Mais croyez vous vraiment que ce soit le hasard qui vous ait conduit jusqu'ici?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 24
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Mer 26 Juin - 15:17



Cette inconnue qui vous parle dans le métro






7h00 du mat'.
Tous les sièges sont pris comme par hasard, tout le monde comate en attendant le prochain métro. On remarque surtout les hommes en costards, debout trop près de la voie; des valises sous les yeux et la cravate mal faite. Un silence d'or règne sur les deux côtés de la station Bois de Boulogne, la plupart des jeunes assis se réfugiant sous une capuche sombre de survêtement. Un bruit de roulements mêlé de crissements de tôle se fait entendre, tout le monde se tourne dans la même direction tels des robots bien programmés tandis que le panneau digital vert affiche "prochain métro: 0 minutes". C'est là que Norah déboula d'en haut, sautant les marches 4 par 4, le sac ouvert manquant de se renverser à tout instant. Pourquoi fallait il toujours que lorsqu'elle arrive le métro soit déjà là? A croire que le chauffeur l'attendait exprès par pur sadisme pour voir sa mine déconfite quand les portes se refermaient à trois centimètres d'elle. Mais ce coup ci elle ne se ferait pas avoir... Prenant de l'élan, Norah fit un bond de malade et se glissa au dernier moment entre les portes automatiques. "Aha!" Lança t elle tout haut en défiant la porte du doigt, victorieuse. Trois passagers de son wagon se tournèrent vers elle, choqués de voir quelqu'un parler à une heure si matinale, son apparition avait troublé la quiétude générale et elle ne s'en rendait compte que maintenant. Norah fit un sourire à ceux qui la regardaient, un peu gauche et ne trouvant aucun siège de libre, s'accrocha à la barre de fer déjà toute poisseuse. L'étudiante grimaça, un jour elle pensera à apporter des lingettes désinfectantes. En attendant le regard insistant d'une vieille dame sur son sac lui fit penser qu'elle ne l'avait toujours pas refermé.
Au fil des stations annoncées par une voie féminine robotisée, les gens s'agglutinaient de plus en  plus autour de Norah jusqu'à ce que la chaleur et les odeurs corporelles des parisiens l'incommode. Pressée au milieu d'un gros et d'une femme à lunette, elle releva la tête et ferma les yeux, s'imaginant sur une plage à des lieues d'ici. Norah se rendait au Louvre, ou plus exactement dans la cour du musée à côté de la pyramide pour un devoir qu'on lui avait donné à l'école d'arts dramatiques. Pendant une semaine elle se filmerait en train de faire le mime et en ferait un joli dvd pour accompagner sa copie sur les arts des rues du 20 eme siècle. Cette option était toujours bien notée lorsqu'on y mettait de sa personne et ça pouvait être une expérience sympa au milieu des touristes. On lui lancerait peut être quelques pièces, ça lui ferait de la monnaie pour elle et Enzo histoire d'économiser quelques tickets de métro.
" Station M-U-S-E-E D-U L-O-U-V-R-E-S" Articula la voix. Norah poussa plein de monde et écrasa quelques pieds sans gêne, y'avait que ça à faire pour s'échapper de ce truc avec la foule.  Une belle femme brune lui lança un regard neutre avant de partir, sa tête lui disait quelque chose et en effet elle se croisaient tous les matins sur cette ligne. On finissait par connaitre les habitués même si on ne leur parlait jamais, règle d'or du bon voyageur de métro. Et puis même si on essayait de pousser un brin de causette avec son voisin de siège, la personne vous ignorait et mettait ses écouteurs. Bref si vous habitiez à Paris depuis aussi longtemps que Norah vous n'essayiez même pas de faire connaissance avec des inconnus dans les transports en commun. La belle brune se faufilait à présent dans les toilettes d'un café pour se maquiller comme un mime: la figure pleine de blanc et de noir avec dix fois trop de mascara. Bien qu'elle déteste ces coquetteries de femme, Norah aimait bien se déguiser, ça faisait partie de son âme d'artiste. Elle sortit sa tenue complète de mime de son sac aussi grand qu'une valise comme c'était à la mode et alla se changer après s'être enfermée.

***
Aujourd'hui elle avait récolté 3 euros en pièces de 10 centimes et s'était amusée comme une petite folle. Elle avait suivi plusieurs personnes dans leur dos et les avait imité pour faire rire les passants, elle avait mimé la célèbre "boite" dont elle ne pouvait plus sortir et plusieurs touristes asiatiques lui avaient demandé une photo avec elle. Cette semaine promettait d'être bonne. Il faisait déjà nuit et Norah sentit des picotements dans ses deux jambes, signe qu'elle était restée debout toute la journée. Heureusement ce soir il n'y avait qu'une seule personne avec elle dans le wagon, elle put donc aisément trouver une place libre et étendre ses jambes sur la place d'en face. Elle remarqua qu'elle était seule avec la femme de ce matin, ça lui donna une impression de sécurité. Norah évita de fixer l'inconnue et riva ses yeux vers la fenêtre.


Norah & Alexia




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Marie
Voyageur du temps
Voyageur du temps
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Localisation : Marie-Elizabeth: Chateau, James: Son bateau, Suzanne: Appartement au-dessus de Chez Jazzy, Joseph: Le Manoir familiale (ou son appart' en plein Paris), Alexia: Son Manoir, Chris: Appartement en plein centre de Paris

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Mer 26 Juin - 18:59

Cette inconnue qui vous parle dans le métro



Alexia était encore une fois dans le métro, regardant d'un oeil distrait le passage des gens, changeant de station pour aller où il voulait, qui se réunissait en groupe, mais qui ne parlait pas ensemble, à croire que l'heure matinale les condamnaient tous à devenir muet. Cela la faisait bien rire d'ordinaire, pour preuve, sur son visage, on trouvait toujours un petit sourire narquois, le seul qu'elle daignait sortir ici, mais cette fois non, elle ne riait pas. Robert, son majordome, aurait normalement dû conduire sa voiture accidenté par une de ses missions, au garage d'un ami pour la réparer, mais il n'avait pas eu le temps... Comme par hasard...

Elle savait très bien ce que Robert cherchait à faire, il cherchait à la sociabiliser, à lui faire avoir des relations autre que celle de ses boulots, publique comme celui un peu particulier qu'elle avait. Mais cette fois, cela dépassait l'entendement, elle avait une rencontre importante avec un envoyé du gouvernement japonais, qui serait intéressé pour faire marcher leurs entreprises sur son territoire, et quand on avait l'accord des autres, mieux valait se présenter sous son meilleur jour.

Ainsi, aujourd'hui, elle ne riait pas des autres, qui paraissait tellement décalé dans cette bouche de métro. Pourtant, elle trouvait toujours quelque chose à penser de la maman rousse qui n'arrivait jamais à habiller correctement sa fille, oubliant toujours quelque chose qu'elle devait acheter d'urgence à sa fille avant le début de l'école. Elle trouvait toujours quelque chose à penser de l'homme dans ses habits coûteux qui pourtant fumait tellement que même son parfum, pourtant fort n'arrivait pas à cacher. D'habitude, elle trouvait toujours quelque chose à penser de la brunette, presque adolescente, un peu plus réactive que les autres habitués du matin...

Cette fois, elle ne trouvait rien à penser, elle était bien trop fatigué, énervée, lasse... Et dire que la journée venait à peine de commencer.

C'est pour cette raison que son regard se tourna vers la brunette quand elle la bouscula, ordinairement, elle l'aurait ignoré, mais là, elle était sur les nerfs, alors même si son regard n'en démontra rien, elle enregistra, mémorisa même son visage... Déformation professionnelle... Ouais, on y croit, merci Robert...

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤

Alexia étant descendu deux arrêts après celui de Norah, quand il fut l'heure de rentrer, elle monta également deux arrêts avant elle. Elle poussa un petit soupire d'ennui, pour les prochains jours, elle serait obligée de prendre les métros, et autant le retour ne la dérangeait pas, l'allée promettait d'être ennuyeux...

Elle eut donc tout le temps qu'elle voulait pour s'installer confortablement, une jambe étendue devant elle, l'autre relevé sur le bout de son siège, entouré au niveau de son genoux par ses mains croisés, elle était la personnification même de la femme sûre d'elle et détendue.

Son regard qui était tourné vers l'extérieur retourna à l'intérieur du "wagon" si on pouvait appeler ainsi le compartiment si peu nettoyé en comparaison du nombre de personne qui le prenait, son regard retourna donc vers l'intérieur quand la femme de ce matin fut devant elle.

Elle la détailla un instant du regard, brune, un peu moins grande qu'elle, habillé de vêtement sobre, sauf son haut coloré, elle détonait pourtant du décor. Alexia eut un petit sourire, n'importe qui détonnerait du décor vu où elles étaient.
Avec un autre soupir, elle plongea sa main dans le sac posé sur le siège à ses côtés, non pas un sac de luxe, mais un sac de sport, pour en ressortir un paquet de lingette.
Elle appela Norah d'une voix douce, mais audible, un timbre sensuel, mais qui pourtant, ne laissait pas transparaître de sentiments, tout comme son visage qui avait un petit sourire mais le reste de son visage n'exprimait rien, même ses yeux. Elle avait pris l'habitude, en tant que femme d'affaire de ne pas montrer ses sentiments, et sa deuxième vie ne l'aidait pas à se sociabiliser.

_ Mademoiselle? *Quand celle-ci tourna son regard vers elle, elle lui lança son paquet de lingette que Norah rattrapa in-extremis, Alexia put ainsi se rendre compte que son interlocutrice n'était pas très adroite* Vous avez encore du maquillage, sur la joue... *Elle lui lança donc de nouveau son miroir, qui heureusement, resta lui aussi en un seul morceau* Le blanc ne vous va pas vraiment au teint, j'aurais plutôt vu sur vous du rose ou du rouge...

Elle parla tranquillement, la regardant avec son expression insondable, comme si elle parlait de la pluie et du beau temps, sa posture toujours aussi détendue et semblable.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 24
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Ven 28 Juin - 17:23


Cette inconnue qui vous parle dans le métro

Norah ☂ Alexia


"Mademoiselle?" Norah fronça les sourcils, pensant que son cerveau lui jouait des tours. Personne ne se parlait jamais à Paris à part pour vous faire une réflexion désobligeante ou bien vous draguer lourdement à coup de "hey mademoiselle, hey vous êtes charmante" mais ça étonnerait Norah que son interlocutrice soit lesbienne. Alexia dégageait une prestance telle que l'on se demandait immédiatement ce qu'elle foutait là, sur un siège qui grinçait prenant appui sur une vitre sale où étaient dessinés au marqueur noir des pénis et autres œuvres d'art d'ados qui n'avaient rien de mieux à faire que de décorer le wagon. Pourtant l'inconnue lui avait bien adressé la parole et voilà maintenant qu'elle lui lançait un nécessaire de toilette. Incrédule, Norah cligna plusieurs fois des yeux avant d'ouvrir le petit miroir de poche impeccable et de constater qu'elle avait oublié de démaquiller sa pommette gauche. Voilà la tête qu'on a lorsqu'on ne prend pas la peine de se changer devant un miroir.... C'était ridicule et elle se maudit d'être aussi brouillon parfois. Norah se dépêcha donc de frotter la lingette contre sa joue pour faire partir l'épais maquillage blanc, heureusement cela ne mit pas longtemps. La comédienne en herbe ne savait pas très bien sur quel pied danser avec la pulpeuse brune car on ne pouvait pas deviner ses pensées, son visage était extrêmement fermé et c'était quelque peu déstabilisant. Surtout que Norah s'amusait à deviner ce que pensait les gens, à les copier, les analyser de la tête aux pieds, métier oblige. Elle voulait être une grande actrice. Ne sachant pas si Alexia lui avait donné ses lingettes par sympathie ou par mépris, Norah essaya de prendre les choses du bon côté sans se compliquer la vie comme elle le faisait toujours. Elle rit silencieusement avant de tendre à nouveau ses affaires à Alexia: " Ah... Ce n'est pas vraiment pour aller bien à mon teint, je fais le mime sur la place du Louvre." Aussitôt dit elle illustra sa phrase avec un grand geste de ses deux mains, l'on crut qu'il y avait un mur invisible  grâce à sa maitrise. Elle refit un petit sourire tandis que les portes de leur wagon s'ouvrirent sur trois hommes qui trainaient les pieds silencieusement. Ils se mirent juste derrière elles, s'affalant sur toute une rangée de sièges, Norah eut un regard d'une seconde pour repérer les nouveaux venus. Elle adressa moins fort à Alexia: " Votre voiture est tombée en panné pour quelques jours?" Son interlocutrice ne sembla pas comprendre son allusion. "Vous détonnez un peu avec le décor. *Elle sourit sans méchanceté, c'était plutôt un compliment qu'elle venait de lui faire à vrai dire, même si ça ne se voyait pas au premier abord.* Et puis j'ai la mémoire des visages et ça ne fait pas longtemps que je vous vois prendre le même trajet que moi quasiment."


© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Marie
Voyageur du temps
Voyageur du temps
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Localisation : Marie-Elizabeth: Chateau, James: Son bateau, Suzanne: Appartement au-dessus de Chez Jazzy, Joseph: Le Manoir familiale (ou son appart' en plein Paris), Alexia: Son Manoir, Chris: Appartement en plein centre de Paris

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Mar 2 Juil - 15:25

Cette inconnue qui vous parle dans le métro



Alexia sourit un peu quand elle vit Norah fulminer contre sa maladresse, son sourire était presque invisible, sauf pour ceux qui savait où chercher, elle appréciait la femme brune qui n'avait pas peur d'ouvrir la bouche et de parler, ce qui n'était pas souvent le cas des gens qu'elle croisait, à croire que parler dans un métro allait tous les tuer dans l'heure qui suivait, parfois les gens la faisait bien rire, même si elle n'en montrait rien aux premières abords.
Elle était comme cela Alexia, il fallait la connaître et savoir où chercher pour savoir qui elle était et ce qu'elle pensait en général. Elle savait que cela déstabilisait les gens, et parfois elle en était désolé pour eux, mais elle ne changerait jamais pour les autres, même si parfois, elle n'hésitait pas à se montrer un peu plus ouverte.

Elle récupéra ses affaires en hochant doucement la tête aux explications de Norah, elle se doutait de la raison derrière qui n'était pas esthétique mais par contre, elle ne savait pas que sa voisine des matins difficile, comme elle aimait appeler ses matins sans sa voiture, était doué pour les mimes et les utilisaient pour récupérer de l'argent.

_ Hum hum, la place du Louvre, je dois dire que je ne vais jamais là-bas, beaucoup trop de monde, on a déjà bien assez de monde dans notre capital sans devoir ajouter en plus l'influence touristique... Enfin, je suppose que pour vous, cette influence est une bonne chose.


Elle observa avec un peu d'amusement les mimes de l'adolescente devant elle, décroisant les mains de sa jambe qu'elle reposa par terre. Elle tourna un regard vif et rapide vers les hommes qui venaient d'arriver, déformation professionnel comme elle aimait le dire... Elle leva les yeux aux ciels, autant pour sa réflexion intérieur que pour l'attitude de ses hommes avachis comme s'ils venaient de connaître la fin du monde et incapable de se tenir plus au moins droit.
Elle tourna de nouveau son regard vers Norah quand celle-ci parla de nouveau, l'observant au début avec incompréhension avant de finir par comprendre ce qu'elle voulait dire quand elle s'expliqua après avoir apparemment compris son incompréhension. Elle eut un petit rire amusée.

_ Eh bien, je ne savais pas que je détonnais tant avec les environs, même si il est vrai que ce wagon aurait bien besoin d'un coup de neuf... Et c'est normal que vous ne m'ayez pas souvent vue ici, je me retrouve là quand Robert décide de manigancer contre moi.
*Elle s'expliqua avec un petit sourire amusé et affectueux qui rendait son visage plus ouvert et chaleureux, un bien plus beau visage également que sa façade de femme forte et impassible.* Et vous avez raison pour la voiture tombé en panne, normalement, je n'aurais pas pris le métro, mais Robert a également caché mes clés de motos, je crois qu'il espère toujours que je me socialise en me forçant à prendre les transports en communs. Un sacré numéro que cet homme...

Elle se perdit un peu dans ses pensés, oui cet homme était un sacré numéro, capable de tout. Capable de prendre soin d'elle à la mort de ses parents, capable de rester les pieds sur Terre alors qu'il avait une véritable fortune entre les mains, capable de la soutenir même dans des situations illégales et qui pourrait leur valoir beaucoup de problèmes.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 24
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Jeu 11 Juil - 16:44


Cette inconnue qui vous parle dans le métro

Norah ☂ Alexia

Norah sourit, amusée, en entendant la réplique d'Alexia. Elle en déduisit que Richard était son compagnon. En même temps avec un physique pareil comment aurait elle pu être célibataire? Ce n'était pas comme Norah...
"Il aurait mieux fait de vous inscrire à un club de yoga, d'habitude on ne parle à personne dans le métro." L'étudiante lui lança un regard malicieux avant de fouiller dans son sac. "Où est ce que je l'ai mis.... Ah voilà! *Elle sortit un prospectus bleu glacé pas très encombrant comparé à ceux qu'on vous glissait sous les essuie-glaces quand vous aviez le dos tourné dans un parking. Alexia se retrouva avec le papier en question sur les genoux en moins de deux. Tant qu'à faire, autant se faire de la pub.* Si vous voulez vous "sociabiliser" *elle pouffa de rire en utilisant ce mot, la brune aux lèvres généreuses était elle une sauvage associable? Elle n'en avait pourtant pas l'air* on organise une petite soirée "artistes de rue" dans le cadre de ma formation d'arts dramatiques. Y'aura des cracheurs de feu et d'autres spectacles burlesques si ça vous tente. Tout ce qui est gratuit est toujours bon à prendre." Sur ce, Norah haussa une seule de ses épaules. Elle n'était jamais arrivée à les hausser toutes les deux curieusement.
Sa chevelure se mit à voler dans tous les sens à cause d'une bouffée d'air froid venue du dessus. Depuis qu'il y avait eu de nombreux malaises, le maire avait pris des mesures pour qu'on respire un peu dans les trajets de métro. Norah leva les yeux au ciel en attendant que cela cesse, ne prenant pas la peine de se recoiffer. ça faisait un peu de bien par cette chaude nuit. Un truc se glissa sous le siège et toucha le talon de la jeune brune. Elle sursauta légèrement et rabattit ses pieds en avant mais cela n'arrêta pas la jambe du mec derrière qui continuait à lui faire du pied tranquillement. Norah fit la moue, y'en a marre de cette approche de merde. Mais mieux ne valait pas lui adresser la parole,  ça ne ferait que l'encourager. Elle se leva et s'assit à côté d'Alexia, ses affaires dans une main. "ça ne vous dérange pas que je m'asseye dans le sens de la marche?" prétexta t elle avant de regarder distraitement par la fenêtre. Le paysage s'était figé le temps d'un arrêt et enfin un peu de bruit égaya la soirée. C'était un groupe de jeunes, plutôt bien habillés qui semblaient rentrer de soirée. Les filles riaient aux éclats, une rose à la main chacune et les hommes faisaient des grands gestes. Un sourire se dessina au coin des lèvres de la miss Deschanel, ne pouvant s'empêcher de penser à Enzo dès qu'elle voyait un peu de joie autour d'elle. Le groupe resta planté devant la fenêtre, sans grimper à bord. Lorsqu'une des filles croisa le regard de Norah et Alexia de l'autre côté de la vitre, elle leur fit de grands coucous enfantins, ce petit monde était un peu alcoolisé mais rien de méchant. "Une soirée meetic qui finit bien on dirait." Commenta la mime en herbe. Elle avait déduit cela avec la rose, plus personne n'était gratuitement romantique de nos jours. Le petit signal rouge lumineux s'alluma en un bruit désagréable au dessus des portes et le métro reprit de la vitesse. Le silence retrouvé, Norah ne savait plus quoi dire à Alexia. Elle était prête à sortir son ipod pour se distraire avec Lovely Rita mais elle n'en eut pas le temps. Le trio d'hommes qui était derrière elles depuis un petit bout de temps se décida à se lever et à leur bloquer la sortie.
© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Marie
Voyageur du temps
Voyageur du temps
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Localisation : Marie-Elizabeth: Chateau, James: Son bateau, Suzanne: Appartement au-dessus de Chez Jazzy, Joseph: Le Manoir familiale (ou son appart' en plein Paris), Alexia: Son Manoir, Chris: Appartement en plein centre de Paris

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Dim 28 Juil - 10:14

Cette inconnue qui vous parle dans le métro



Alexia avait observé avec un amusement assez visible Norah faire de la pub, quand elle eut le papier en main, elle lui jeta un petit coup d'oeil avant de répondre :

_ Si j'ai le temps, je passerais surement. Et je vous croiserais en tant que maître des mîmes ou dans un tout autre standing?
*un peu amusé par tout cela, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pu faire quelque chose d'ordinaire, ça la sortirait un peu de son habitude* Quand à m'inscrire dans un club de yoga, il aurait fallu que j'y aille, et je peux vous assurer qu'à ce petit jeu, il n'aurait pas gagné. *sourire et regard malicieux qui transformait immédiatement son visage en un autre plus ouvert.*

Alexia partit un peu dans ses pensés, organisant dans sa tête un emploi du temps pour pouvoir faire en sorte que cette sortie puisse se réaliser, perdu dans ses pensés. Elle revient à la réalité quand Norah s'assit à ses côtés, et lui fit un petit sourire.

_ Je pense qu'après avoir parlé enfin avec quelqu'un dans ce métro, je peux me considérer comme assez proche de cette personne pour la laisser s'assoir à mes côtés.
*assez amusé, même si son visage reprenait peu à peu de son impassibilité ordinaire* Je n'ai jamais apprécié ce genre de soirée, celle meetic comme on dit, on ne sait jamais sur qui on tombe réellement, cette personne peut être fait entièrement de faux-semblants qu'on ne s'en rendrait pas compte, aveuglé par la personne qu'on a cru voir dans des conversations faites par écrits. Enfin, après ce n'est que mon avis.

Alexia n'eut pas le temps de lui demander le sien que déjà, les trois hommes furent devant elles, les regardant avec convoitise tout en leur bloquant le chemin, et leur champs de visions.
Alexia demanda, assez froidement, même si elle savait très bien ce qui les amenait là :

_ Vous voulez quelque chose Messieurs? Raccompagnez votre ami alcoolisé me semble être une assez bonne idée avant qu'il ne vous vomisse dessus si vous voulez mon avis.


En effet, l'un des hommes, celui qui les regardaient avec le plus de convoitise semblait être complétement bourré mais aussi, malheureusement pour elles, il semblait être le chef. Quelque chose lui disait que cette soirée aller mal finir... Merci Robert...








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 24
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Mar 30 Juil - 13:48


Cette inconnue qui vous parle dans le métro

Norah ☂ Alexia

Jetant un bref regard aux inconnus, Norah se trouva fort aise d'être du côté de la fenêtre, protégée par Alexia. Elle ne savait jamais ce qu'il fallait faire dans ce genre de situation, envoyer chier clairement pour ne pas laisser se créer d'ambiguïté ou répondre froidement et poliment pour ne pas vexer le dragueur et qu'il ne vous agresse? La remarque d'Alexia fit grimacer l'étudiante. Elle espérait qu'il ne leur vomisse pas dessus... Pourtant la journée avait si bien commencé...
"Mais non il n'est pas bourré. Il tient bien l'alcool, vous en faites pas les filles. *Les trois copains pouffèrent de rire ensemble, très complices. Ils devaient se trouver irrésistibles dans leur baggy trop grands...*
_ T'es bonne tu sais? Toi aussi mais moins!"
Fit le plus éméché à Norah.
Echange de regards blasés avec sa voisine de siège.
" Qu'est ce que ça serait s'il était bourré alors... De la grande poésie.
_ Qu'est ce que t'as dit sur notre pote toi?
aboya l'un d'entre eux à Norah.
Zut il l'avait entendu marmonner à elle même. C'était une sale habitude qu'elle devra supprimer à l'avenir pour éviter de mettre en colère son interlocuteur... Du coup pour ne pas perdre constance, Norah se leva et fit bien face aux trois hommes en sweatshirt, sans sourciller. Elle remarqua qu'ils avaient tous le même tatouage au poignet.
_ J'ai dit que vous étiez de grands artistes vu votre façon de parler.
_ Oh mais l'autre bouffonne, tu te prends pour qui pour nous parler comme ça?

_ Pourquoi? ça te dérange qu'on te dise ça parce que ton cerveau est assez développé pour comprendre l'ironie?
Elle n'avait pas pu s'en empêcher. Comment on pouvait être calme face à des cons pareils?
"BOULOGNE-BILLANCOURT" Les portes se refermèrent.
Ils lui avaient fait manqué son arrêt et leur bloquaient toujours le chemin. L'homme le plus près d'elle lui saisit les cheveux violemment. Jusqu'où cela irait il? Prise de panique, Norah flanqua un grand coup de pied à son agresseur avant de sauter par dessus les sièges.
© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Marie
Voyageur du temps
Voyageur du temps
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 21
Localisation : Marie-Elizabeth: Chateau, James: Son bateau, Suzanne: Appartement au-dessus de Chez Jazzy, Joseph: Le Manoir familiale (ou son appart' en plein Paris), Alexia: Son Manoir, Chris: Appartement en plein centre de Paris

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Sam 3 Aoû - 15:03

Cette inconnue qui vous parle dans le métro



Alexia était plutôt en mode blasé et relaxe, des saouls, elle en avait croisé dans sa vie, surtout sa deuxième vie en fait. Les hommes blasés par leurs vies, ceux désespéré, ceux qui espéraient se donner un style, d'autres voulant trouvé le courage dans l'alcool.
Elle était même assez admirative des hommes pour ça, il trouvait toujours une raison pour boire, y avait toujours une occasion, toujours une bonne raison, et même s'ils se tapaient l'air con, ils recommençaient après.
Mais les hommes qui quand ils devenaient bourrés devenaient entreprenant... Bah le dernier avait fini avec le poignet foulé et les flics au cul, en même temps, il avait qu'à pas essayer d'aller si loin...

C'est pour ça qu'elle était aussi zen quand aux événements et laissaient Norah prendre les devants, mais quand elle vit celle-ci commençait à être en mauvaise posture, elle se releva soudainement, repoussant sa tresse dans son dos.

_ Messieurs, si vous ne comprenaient plus les blagues idiotes et les ironies, c'est que vous êtes vraiment trop saoul, il n'est pas temps de s'énerver autant.


En cas normal, quand elle parlait, les gens l'écoutaient, son assurance les touchant, mais là, elle avait l'impression de parler à un mur, pour cause, monsieur éméchée numéro 1, soit le chef, s'approcha soutenu par un petit blondinet :

_ Toi la chienne, tais toi, on fait ce que l'on veut, et vous, les femmes, vous n'êtes là que pour nous servir, en plus, ça tombe bien, y a personne qui s'approche en fin de soirée des derniers wagons...


Le mec tanguait assez pathétiquement, soutenu par le malabar blond à ses côtés pendant que le dernier riait comme une hyène. Elle échangea un regard avec Norah qui était derrière elle, se chargeant de la laisser dans son dos pour éviter qu'une situation comme la précédente se reproduise et murmura doucement :

_ On a de la chance, on tombe sur un sexiste...
_ Oh toi, tu te tais...


L'éméchée numéro 1 commença à mâcher ses mots, bafouillant et crachotant, Alexia eut une moue de dégoût, vraiment, vraiment aucune classe, elle se décida à le faire taire, et rien de mieux pour ça qu'un petit sommeil....
Elle lui fila donc un joli coup de point dans sa tête qui le fit tomber sur son ami le suicidaire et l'envoya dans les vapes.

_ Avec tous l'alcool dans son sang, si ces deux-là se réveillent avant demain-matin, c'est que ce sont des surhommes...
*assez satisfaite d'elle-même, ses entraînements servaient finalement à quelque chose*






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 24
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   Jeu 8 Aoû - 0:36


Cette inconnue qui vous parle dans le métro

Norah ☂ Alexia

Le troisième homme resta les bras ballants devant la scène qui se jouait devant lui. Il n'avait rien compris et clignait des yeux bêtement en regardant ses deux amis K.O, se demandant quelle était la blague. Un virage pris très vite par le métro le fit chanceler et Norah qui n'avait rien vu venir non plus en profita pour sortir sur la rame en compagnie d'Alexia. Les portes se refermèrent au bout de trois minutes et Norah regarda à travers la vitre le seul homme encore éveillé, secouer les deux autres. Le regard du mec la suivit à travers la vitre alors que le bruit rassurant de ferraille froissée se fit entendre lorsque le métro s'en alla. C'était peut être l'image la plus flippante de la soirée. Le métro redevint silencieux comme si rien n'avait jamais existé mis à part ces murs de béton et l''étudiante en arts put prendre un grand bol d'air avant de lancer un regard en coin à la brunette:
" Comment vous avez fait ça? *Elle mima le coup de poing en l'air comme si elle jouait un film de Bruce Lee* Vous suivez pas des cours de yoga mais de self défense c'est certain... Sans vous je sais pas ce que j'aurais fait. Je suis douée en coups foireux vu que j'ai un petit frère mais je ne me suis jamais vraiment battue sérieusement... *Norah jeta un coup d'oeil à la station et soupira avant de se redresser* Ces cons m'ont fait louper ma sortie... Enzo va se demander ce que je fous..." La lueur espiègle dans les yeux d'Alexia fit rougir malgré elle la comédienne qui se mit à bafouiller en agitant les mains. "Ah non, non ce n'est pas ce que vous croyez! Enfin Enzo c'est mon colloc. Et meilleur ami. Et il ne me flique pas, je suis pas si pressée finalement...*long silence qui permit à Norah de remettre en place une mèche de cheveux derrière son oreille* Voilà voilà..."
Elle ne sut jamais si Alexia s'était prise d'affection pour elle à ce moment là ou bien si elle l'avait juste prise en pitié mais le résultat fut le même. Ce fut la pulpeuse brune qui, quand elle vit en premier qu'une petite sandwicherie était encore ouverte à cette heure ci, lui demanda si elle avait faim. Norah se demanda si son ventre s'était trahi en un gargouillement. Oui, après une micro aventure comme ça, la pétillante mime crevait la dalle. L'adrénaline et la "bataille", il en fallait peu à Norah pour avoir faim. C'était un vrai trou noir quand elle si mettait: grignotage intempestif à n'importe quelle heure, déjeuner faits de macdo dégoulinant de graisse,... Vous voyez le fille toute mince qui vous fait rager parce qu'elle bouffe dix fois plus que vous? Je vous présente Norah.
Les deux jeunes femmes suivirent la lumière du néon tranquillement. Le métro la nuit, ça pouvait sembler lugubre; les lumières électriques, les clodos qui s'allongeaient sur les bancs, quelques bruits de pas qui résonnaient d'on ne sait où. Il n'y a pas si longtemps, si vous étiez chanceux vous pouviez même croiser un authentique rat parisien, énorme et aussi surpris que vous de croiser quelque chose de différent, mais aujourd'hui le métro est bien plus propre que dans les témoignages des anciens parisiens ayant fuit la capitale il y a de cela 20 ans. Le commerçant bazané leur demanda dans un langage proche du français ce que ces demoiselles désiraient. Curieusement, tout semblait très bon. Alors, après avoir dévoré du regard la dizaine de sandwiches frais, Norah pointa du doigt un bon gros pain de mie rempli à ras bord de poulet. Alexia sortait déjà un billet de 50 de son portefeuille, que le monsieur pris avidement. Norah récupérait son sandwich sur le comptoir et remarqua le manège qui se tramait sous son nez: " Ah non, si quelqu'un doit inviter l'autre, c'est bien moi! Attendez..." Norah essaya tant bien que mal d'ouvrir son sac avec une main, sans succès. Elle tendit son sandwich à Alexia. "Vous me tenez ça deux secondes?" Et sans lui demander plus son avis, elle encombra la belle brune de son encas.
"Ce n'est pas la peine..." Souffla, sûre d'elle son interlocutrice. Le commerçant cherchait pendant ce temps là, tant bien que mal à faire l'appoint dans sa caisse. Norah arqua un sourcil, se disant qu'Alexia devait être bien plus riche qu'elle pour n'avoir que des grosses liasses de billets à portée de main. Mais elle ne se démonta pas. Pour elle, c'était un question d'honneur. On l'avait éduqué comme ça. Son regard croisa celui pantois du commerçant qui avoua: "Je n'ai pas assez pour vous rendre la monnaie...
Norah esquissa un sourire et lui tendit un billet de 20:
_ C'est pas grave, prenez ça. On va aussi vous prendre un deuxième au poulet. *se tournant vers Alexia* Vous aimez ça?"
Une fois à l'air libre, après avoir traversé les tunnels plein de gigantesques affiches vantant les mérites du dernier spectacle parisien ou bien des grandes eaux de Versailles, Norah ne manqua pas de s'extasier tout haut en mordant dans son sandwich.
" Hmmm.. *Elle avala son premier morceau* Putain, y'a vraiment que dans les métros qu'on trouve la meilleure bouffe. *Jetant un coup d'oeil à sa voisine qui marchait à ses côtés dans la rue, elle sourit* Allez, goûtez moi ça! Vous m'en direz des nouvelles! *Quand Alexia finit par se plier après quelques protestations, Norah guetta sa réaction* Alors? Super bon non? Je sais ça m'a aussi fait bizarre la première fois que j'ai acheté "en dessous". On s'attend plus à tomber sur un kébab qui va vous donner la typhoïde plutôt que sur des sandwiches faits maison. *L'étudiante fit un grand geste en l'air et dit d'un ton exalté* C'est Paris!" Norah pouffa de rire en même temps qu'Alexia. Elle était plutôt contente d'elle d'avoir réussi à lui décrocher un rire. "Mais plus sérieusement, ne vous baladez plus avec des billets de 50 sur vous, c'est un coup à se faire agresser... *Elle réfléchit un bref instant avant de hausser une épaule* Quoique avec votre jeu de jambes, vous aurez vite fait de casser la gueule de votre adversaire." Sans s'en rendre compte, Norah était arrivée devant chez elle. En fin de compte, Alexia l'avait raccompagnée... exprès? A moins que comme elle, elle n'ait pas vu le temps passer en papotant dans la rue. L'étudiante avait tout de même eut assez de temps pour dévorer son sandwich. Elle s'arrêta en vas de l'escalier de son immeuble, devant la grande porte cochère brune. "C'est chez moi. *Elle sortit son portable et le tendit à Alexia* Tu me donnes ton numéro? Si ça te tente toujours de venir dans 4 jours à la soirée artiste de rue. Tu verras, une fois que tu arrives à l'adresse indiquée, il faut passer par derrière, ce sera dans l'impasse et tout le long de la rue. Je te ferais passer en premier pour les show les plus sympas. Faut bien se serrer les coudes entre femmes. *Elle rit* Au fait, moi c'est Norah. N-O-R-A-H. Je sais même plus si j'ai eu le temps de te le dire."
La fenêtre qui se trouvait au plus haut étage de l'immeuble s'ouvrit, ce qui fit de la lumière dans la rue. La musique était à fond et une tête masculine en sortit.
" Norah? J'ai fait des tapas. Tout le monde est parti."
La brunette plissa les yeux tout en basculant sa tête pour voir les traits d'Enzo. Elle n'avait pas tout entendu mais lui fit signe de rentrer à l'intérieur. Elle mit ses mains en porte voix et lui cria: "Referme la fenêtre, on va encore cailler!" Reportant son regard vers Alexia pour récupérer son portable, Norah lui demanda "ça va aller pour rentrer jusqu'à chez toi? Bon. Je te laisse, alors, si le grand nigaud d'en haut reste trop longtemps tout seul, il fait immanquablement une connerie. *Elle sourit sans s'en rendre compte en sortant ses clés.* Bonne nuit!"

© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette inconnue qui vous parle dans le métro [En cours entre Norah et Alexia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte ▬ Vous voici dans l'Esquisse.
» Qu'est-ce que vous faîtes dans la vie ?
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» Les musiques qui vous trottent dans la tête en ce moment !
» Mike vous parle des dernière semaine et du prochain PPV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyage dans le temps RPG :: Ici et maintenant (21e siècle) :: Le Louvre-
Sauter vers: