Voyage dans le temps RPG
Le temps est une invention de l'Homme, vous savez. Alors autant jouer avec puisque la vie n'a aucun sens... Mais plusieurs. Tenez, des centaines de personnes disparaissent chaque année sans donner d'explications. ça donne la chair de poule, non? Paris est une grande ville. Elle a des projets pour certains de ses habitants. Vous ne me croyez pas? A votre guise... Mais croyez vous vraiment que ce soit le hasard qui vous ait conduit jusqu'ici?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Surexposition [en cours entre Alec et Margot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Surexposition [en cours entre Alec et Margot]   Jeu 26 Sep - 19:46


Surexposition



Armed With Death by The Walking Dead Game on Grooveshark


"Si c'est pas malheureux..." Souffla une quadragénaire  qui passait par le parc à son amie. Elles regardaient toutes deux au pied d'un arbre en secouant la tête, se demanda où allait le monde si même les beaux jeunes hommes devaient dormir dehors.
Bien loin de se douter d'être le centre de toutes les attentions des habitués, Alec se contenta se froncer les sourcils dans son sommeil et de se tourner de l'autre côté pour ne plus être dérangé. Ce fut sans compter sur les voitures. En effet l'espace vert où il avait élu domicile était comme tous les petits coins de verdure de Paris outre les parcs, en plein milieu d'un carrefour, l'on pouvait dire que cela servait de rond point non loin du Louvre. Bouffée d'air frais pur les parisiens, on respirait davantage les pots d'échappement que le terreau et il fallait aimer être dans un lieu grillagé. Des coups de klaxon achevèrent de réveiller notre voyageur et ses yeux s'ouvrirent doucement sur le visage de quelqu'un. Il mit quelques minutes à comprendre qui se tenait devant lui, penchée avec un air fier comme Artaban. "Je t'ai retrouvé." Annonça t elle avec un grand sourire comme s'il avait été idiot de penser qu'il aurait pu lui échapper. Trop fatigué après la nuit qu'il avait passé à se rouler dans l'herbe pour trouver une position confortable, le black aux yeux clairs n'avait plus la force de courir. Il se contenta de se frotter les yeux après avoir soupiré.
"  A quoi ça te sers de me poursuivre? Tu as vraiment cru un mec sorti de nulle part qui te prédisait l'avenir?"  Il se leva rapidement et épousseta la terre de ses vêtements. "Allez laisse moi tranquille, j'ai des choses à faire."



Alec
Margot
© Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Amélie
Modératrice du temps
Modératrice du temps


Messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Surexposition [en cours entre Alec et Margot]   Sam 28 Sep - 10:09

head
Surexposition


Elle n'avait pas dormi de la nuit. Elle avait passé des heures à faire sa vidéo. Une fois en ligne, elle fera le buzz ! C'est sûre. Elle a mis dans cette vidéo toutes les informations qu'elle détenait sur les voyages dans le temps. Les articles de presses, ses données, statistiques, tableau... TOUT ! Et en prime, la vidéo que Will avait filmé, avec un personnage du futur, venu de loin... Il ne lui manquait plus qu'un clic et ça ferait le tour du monde. Mais pourtant, elle ne pouvait pas se résoudre à la mettre en ligne. C'était son secret à elle depuis des mois. Ensuite elle l'avait partager avec sa cousine et son cousin. Mais elle n'était pas prête à le partager avec la Terre entière. Elle ne voulait pas que d'autres personnes s'empare de SON enquête et trouve des réponses aux questions qu'elle se pose avant elle-même. Il fallait d'abord qu'elle en sache plus et qu'elle trouve des réponses. Elle avait déjà plusieurs hypothèses mais ça ne tenait pas la route. Elle pensait qu'il suffisait de désirer très fort, le plus fort possible qu'on voulait partir, voyager très loin, dans un autre espace/temps. Et qu'un souhait si fort aidait à ouvrir cette brèche temporelle. Et pourtant aucun d'Eux n'avait désiré être là. Ils étaient plutôt effrayés et voulaient rentrer chez eux... Tous, sauf un. Alec Lyon. Il fallait qu'elle le retrouve. Il était différent des autres. Déjà, il venait du futur, le seul à sa connaissance. Et en plus, il avait l'air heureux d'être là. Comme si il réalisait un de ses plus grands rêves. Et puis elle pensa, peut-être que des gens de cette époque, de 2013 étaient aussi allez dans le futur ? Elle avait trouvé effectivement ces personnes portés disparus qui avaient toutes été vues pour la dernière fois près du Quai d'Orsay. Coïncidence, elle ne pensait pas. Elle avait même menée son enquête sur l'une d'entre elle, une jeune étudiante en droit... Il y avait donc deux aspects, certaines personnes arrivaient et d'autres disparaissait. D'après ses calculs, le nombre de disparu coordonnait avec le nombre d'arrivant. Les dates aussi. Elle avait donc émis l'hypothèse que pour une personne disparu, une autre prenait sa place arrivant d'année antérieure et maintenant, même du futur. C'est pour cela qu'elle fut déçu à l'arrivée d'Alec. Elle pensait qu'elle prendrait peut-être sa place. Qu'elle partirait alors qu'il était venu. Mais ça n'avait pas l'air de marcher comme ça. Comment alors ? Il fallait qu'elle trouve. Car une fois avoir révéler à tout le monde pour les voyages dans le temps, elle voudra être la première à voyager comme elle l'entend. Elle allait marquer l'histoire ! Peut-être que pour Alec, elle n'était pas un personnage célèbre dans les livres d'histoire, mais elle était entrain de changer l'histoire. Et ainsi, elle marquera l'histoire, en la changeant tout simplement. Le temps à toujours été quelque chose que les scientifiques n'ont pas pu modifier, et sans cesse, cette notion de temps à poser un tas de question. Et là tout était chamboulé.

Alors qu'il était 5h du matin, Margot venait de finir le montage de sa vidéo. Elle l'enregistra, en fit une copie sur son disque dur qu'elle mit dans son sac à dos. Et le sac sur le dos, elle partit dans les rues de Paris. Après 2h de marche, elle le trouva enfin. Il était là au pied d'un arbre, endormi. Elle resta planté devant lui, l regardant gigoter, il se réveillait peu à peu et malgré qu'elle n'ait pas dormi de la nuit, Margot afficha un sourire radieux à son interlocuteur :

« Je t'ai retrouvé !   »


Le jeune métisse maugréa quelques paroles agacés que Margot prit mal, évidemment.

«  Je n'ai pas dormi de la nuit, je t'ai cherché pendant 2 heures. Alors tu pourrais au moins me laisser te payer un café et un croissant. Tu dois être mort de faim. Et je t'avoue que moi aussi.   »


Elle était si familière avec lui. Elle l'avait tout de suite tutoyé comme si elle parlait avec un vieux pote. C'était sa façon de faire avec les gens, elle détestait les conventions et les chichis de politesse. Et puis après tout, ils avaient à peu près le même âge. Enfin, en apparence... Car techniquement ils ont 536 ans d'écart... Ouais, ça fait une bonne différence quand même. Elle le fixait toujours de son regard persistant comme si elle allait découvrir quelque chose rien qu'en le détaillant, quelque chose d'essentielle. Elle croisait les bras attendant sa réponse. De toute façon elle ne tolérerait pas de refus de sa part. Pour elle, il était sa découverte.



Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Surexposition [en cours entre Alec et Margot]   Lun 30 Sep - 14:21


Surexposition



Armed With Death by The Walking Dead Game on Grooveshark


Et merde, elle avait trouvé sa faiblesse... Il était lui aussi mort de faim. Et qui sait quand se représenterait une occasion pareille de se voir offrir à manger? La monnaie courante à cette époque ça devait être... encore les euros à priori? Une pièce d'un euro était alignée avec d'autres pièces de siècles divers dans un cadre de collection sur un des murs de la faculté où il avait étudié. Il se rappelait vaguement de la tête que ça avait, mais bien qu'il soit un féru d'Histoire, il n'avait jamais été passionné par l'aspect économique. De toute manière qui ne payait pas en ligne de nos jours? Le dollar avait toujours été roi et l'euro devrait se casser la gueule dans 3 ans. Peut être qu'il arriverait à pirater un distributeur automatique avec son bracelet qui sait... Alec prit un air renfrogné. S'il refusait cela ferait louche. Pour ajouter un aspect véridique à son histoire de clochard qui voulait juste se rendre intéressant, il devait se forcer à la suivre. Quand bien même cela le mettrait en danger. "Ok... Mais après ça, tu devras me laisser quoiqu'il arrive tranquille même si tu n'as pas les réponses que tu cherches. J'ai l'impression que tu attends beaucoup trop de moi." Il mit les mains dans ses poches pour se les réchauffer en guettant la réaction de Margot. Elle se contenta de le guider jusqu'au café le plus proche. A cette heure ci il n'y avait que des PMU où se tenaient les habitués planqués derrière leur journal et leur tasse de café. La télé était allumée sur BFM TV et les reporters parlaient très fort. Une fois dans le coin le plus reculé du bar tabac, Margot attendit le moment où le patron leur servirait leur commande pour parler. Elle l'épiait toujours avec ce regard déconcertant. ça mit Alec mal à l'aise et il finit par lui dire clairement: "Arrête de me regarder comme ça ou l'envie de m'enfuir va ressurgir très vite. J'ai l'impression d'être une bête de foire devant toi." Ils échangèrent quelques questions brèves, pour se jauger l'un l'autre. Le visiteur du futur avait bien l'intention d'imposer son point de vue cette fois ci. Ce n'était pas dans son naturel de s'imposer... Il voulait toujours aller au plus pratique, trouver la solution qui s'adaptait le mieux à aux personnes de son entourage et c'était pour ça qu'il était très apprécié. Oui, Alec est le genre de type populaire et souriant qui veut toujours arranger les choses. Enfin il l'était. Ses parents étaient richissimes. Ils avaient économisé très longtemps en vue de la commande du bébé parfait. Du coup Alec avait eut quasiment toutes les options possibles et imaginables. Alors que ses gênes génétiquement programmés tendaient vers la gentillesse, il se força à adopter un nouveau crédo: Nouvelle époque, nouveaux challenges. Il ne pourrait plus profiter de sa vie aussi pleinement qu'avant si Margot ne lui lâchait pas les basques. Il fallait qu'il joue serré pour découvrir ses véritables intentions. La jolie étudiante ne lui laissait pas une minute de répit, elle avait beau être soit disant crevée, ça ne se sentait pas dans son discours. Alec comprenait que cela chamboule une personne de voir que son monde n'était pas régi pas les règles qu'on lui avait toujours appris.. Mais de là à en perdre le sommeil, c'était curieux. Ou peut être les gens d'ici s'adaptaient moins facilement aux situations nouvelles? Ils étaient de la même espèce et pourtant la Margot Desprès qu'il avait devant les yeux était morte dans sa réalité. Cette pensée lui flanqua la chair de poule et lui rappela un vieux téléfilm. Il se réchauffait petit à petit grâce au café. Quand on leur servit les croissants, Alec se retint de s'extasier sur ce goût inimitable. ça n'avait rien à voir avec les croissants de synthèse qu'on lui servait le matin! Le voyageur avait beau se retenir de crier, Margot remarqua bien qu'il avait l'air de se régaler. Un vrai gamin... Il n'y pouvait rien, tout était nouveau pour lui. Quand il releva les yeux vers elle, il espéra qu'elle mettra son plaisir sur le compte de la fatigue. Il engloutit donc son croissant et posa les mains sur la table: " Merci pour ce petit déjeuner. *Il se leva*
_ Hey attends! Tu crois pas que tu vas encore t'en aller sans rien dire?
_ Je ne vois pas pourquoi je parlerais avec une personne qui ne fait que m'interroger sans me rendre la pareille. Je sais même pas qui tu es ni dans quel but tu me poursuis."
Ils étaient bien tous égoïstes dans sa famille. Avaient ils essayé d'imaginer ce qu'il était en train de vivre? Essayer de lui faire découvrir 2013 au lieu de le questionner comme s'ils espéraient qu'il détenait toutes les réponses? Il n'avait envie de répondre à rien. Il était au 21eme siècle, merde! Elle essayait de le convaincre de rester mais il fit un sourire énigmatique: "Je vais pas perdre mon temps avec toi alors que je pourrais être en train de visiter en ce moment même la capitale. Je viens de loin. Pas d'aussi loin que tu le penses évidemment... Je trouvais mon canular marrant au début. J'avais pas de piaule et vous me tendiez les bras. Mais quand j'ai fait pleurer ta cousine avec mes conneries, je m'en suis voulu. D'ailleurs si tu pouvais m'excuser auprès d'elle ce serait sympa... Allez Ciao. "
Il se félicita intérieurement d'avoir utiliser tout un argot qu'il avait entendu dans les films. Rien ne valait le VOSTFR. Margot se mit devant lui et soutint son regard.
_ Dénonce moi aux flics si tu veux, je n'ai pas de papiers. Sinon laisse moi passer."

Alec
Margot
© Halloween sur Never-Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Amélie
Modératrice du temps
Modératrice du temps


Messages : 46
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Surexposition [en cours entre Alec et Margot]   Ven 9 Jan - 23:10

head
Surexposition


Margot était tiraillée, d'un côté elle n'était pas prête à abandonner si facilement et de l'autre, elle voyait bien qu'elle ne pourrait rien en tirer. Alors elle changea totalement sa façon de procéder avec Alec. Son but à présent était de le mettre en confiance. Qu'elle joue les gentilles filles toujours là pour aider son prochain au lieu de rester cette femme butée et égoïste qu'elle était par dessus le marché.

« Bon d'accord. J'y suis peut-être allée un peu fort. Et je m'excuse d'avoir été aussi insistante. Mais voilà, je ne me vois pas te laisser seul errant dans la rue sachant à présent ton existence.   »


Elle fit une pause puis repris fidèle à elle-même :

«  bon, j'ai une proposition à te faire, c'est à prendre ou à laisser. Toi, tu as l'air complètement pommé et moi, je me suis prise... d'affection pour toi. Je n'y ai peut-être rien à gagner mais toi si : laisse-moi t'aider. Te faire découvrir Paris. Et promis, je répondrais à toutes tes questions.    »


Elle lui lança son plus beau sourire, ce sourire qui en une fraction de seconde faisait passer Margot pour une petite fille sage et angélique qu'elle n'était absolument pas. Bien loin de son air renfrogné qu'elle arborait sans cesse et qui s'accentuait à chaque contrariété qu'elle pouvait rencontrer. Elle voulait le mettre de son côté et surtout enlever cette animosité qu'il pouvait ressentir pour elle. Ce n'est pas comme ça qu'elle obtiendrait des informations sur d'où il vient et qu'est-ce qu'il fait vraiment ici. Pourquoi ? C'était la grande question que se posait Margot à cet instant. Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? Et pourquoi pile au moment où Margot avait allumé la caméra ? Est-ce que c'était prémédité ? En fait, elle devait être courant, c'était écrit, dans l'histoire, le destin, peu importe. Mais elle devait connaître la vérité, être la seule à le savoir. A connaître ce secret si immense et inimaginable. Elle était la seule, avec son cousin et sa cousine, à être au courant. Au courant qu'il existait une faille... Elle ressentait à présent une immense fierté qui l'encerclait de plus en plus. Elle. C'est elle qui détenait en ce jour, le plus grand secret de tous les temps ! En 2015 et jamais avant elle. Elle ne savait plus quoi penser. A présent, elle ne pensait plus qu'à une chose : mettre à profit son pouvoir qu'elle possédait à l'instant. Cet énorme pouvoir qui faisait d'elle la plus puissante femme du monde ! Son cœur s'emballa et elle tourna les talons délaissant totalement le jeune inconnu à qui quelques instants auparavant elle avait émit une proposition pleine d'intérêt et qui à présent n'en éprouvait plus aucun. C'est comme si il ne lui servait plus à rien. Après  tout, il n'avait pas l'air de détenir les réponses à ses questions. Il se demandait autant que Margot, ce qu'il fichait ici. Alors ni une ni deux elle se mit à murmurer.

« mais oui, je pourrais... Non, pas maintenant, c'est trop tôt... A moins que... Il est de mon devoir en tant que citoyen de faire circuler l'information...  »


Alec qui la regardait partir surpris de sa réaction fut interpellé par ces dernières paroles.

« Comment ça faire circuler l'information ? Quelle information ?  »


Margot se retourna vers Alec d'un air étonné comme si elle avait complètement oublié ça présence et était surprise qu'on lui adresse la parole. Elle fit une petite moue pensive puis lâcha naturellement :

« Et bien, pour le voyage dans le temps bien sûre !  »


Soudain, l'attention d'Alec fut tout autre. Alors qu'il cherchait à tout prix à s'en débarrasser, à présent il la suivait dans la rue alors que Margot marchait assez vite en direction des studios de France 2. Elle portait dans son sac sa précieuse vidéo et pensait faire éclater la nouvelle au grand jour un peu naïvement.  

« Mais qu'est-ce que tu racontes espèce d'idiote ! Tu ne peux pas faire ça !
- Ah non ? Et pourquoi donc ?  »


Alec était désarçonné. Cette révélation pouvait totalement changé le futur, son futur. Non, il fallait qu'il l'empêche par tous les moyens de faire ça.

« Réfléchis deux minutes avant de te lancer la dedans. T'imagines la répercussion que pourrait avoir ta petite hypothèse... »


Margot pouffa de rire incrédule.

« Ma petite hypothèse ? Si ce n'était qu'une petite hypothèse sans importance comme tu dis, tu ne serais pas là à me courir après le visage pâle et les mains tremblantes. Tu sais aussi bien que moi ce qu'il se passe ici. Et ce n'est pas normal. Des gens voyages dans le temps. Les répercussions sont déjà lancé, à partir du moment où des personnes ont pu changer d'époque comme ça c'est qu'il va forcément y avoir des répercussions. Moi je ne fais qu'accélérer le processus. »


Ils étaient tous les deux là, au milieu d'un trottoir, et c'était comme si le temps c'était arrêté. A partir du moment où Margot avait pris la décision de tout dévoiler, le futur était déjà entrain de changer mais Alec décida de changer le processus en cours avant qu'il ne soit trop tard.

« Très bien. Tu crois dur comme fer que les voyages dans le temps existe. Mais tu ne peux pas tout balancer comme ça de but en blanc sans savoir vraiment ce qu'il se cache là-dessus. Pourquoi c'est là, à quoi ça sert. Si tu décides de ne pas tout dévoiler au grand public, je te promets de t'aider à trouver des réponses. »


Margot le contempla un instant, son élan coupé par les dires de ce mystérieux inconnu venu tout droit du futur. Il n'avait pas tout à fait tord. Elle possédait un pouvoir immense mais utilisé à mauvais escient, cela pouvait se retourner contre elle. Il fallait à tout pris qu'elle fasse gaffe. Elle marqua une longue pose plongée dans ses réflexions. Tout se bousculait dans sa tête : parler ou ne pas parler. Finalement, c'est l'envie de savoir, d'en savoir plus, d'obtenir de réponse qui prit le dessus et la raisonna.

«D'accord, très bien. Je te fais visiter Paris et notre époque et toi tu m'aides à obtenir des réponses. Deal ? »




Fiche par Narja pour Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surexposition [en cours entre Alec et Margot]   Aujourd'hui à 18:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Surexposition [en cours entre Alec et Margot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyage dans le temps RPG :: Ici et maintenant (21e siècle) :: Quartier de la Tour Eiffel-
Sauter vers: