Voyage dans le temps RPG
Le temps est une invention de l'Homme, vous savez. Alors autant jouer avec puisque la vie n'a aucun sens... Mais plusieurs. Tenez, des centaines de personnes disparaissent chaque année sans donner d'explications. ça donne la chair de poule, non? Paris est une grande ville. Elle a des projets pour certains de ses habitants. Vous ne me croyez pas? A votre guise... Mais croyez vous vraiment que ce soit le hasard qui vous ait conduit jusqu'ici?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sous le Pavillon Noir ( rp entre Lucy, Agathe et James )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lola
Seigneur du temps
Seigneur du temps


Messages : 107
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 21
Localisation : Nerverland

MessageSujet: Sous le Pavillon Noir ( rp entre Lucy, Agathe et James )    Lun 30 Sep - 20:16

Lucy, Agathe et James

je suis Lucy, votre chance de trouver le trésor


« Sous le Pavillon Noir »


* Cela faisait quatre jours qu'elle avait fait la rencontre d'Agathe. Quatre jours que les questions fussaient dans son esprit. Et si c'était une mauvaise idée de partir ? Et si son amour n'avait jamais vraiment voulu qu'elle découvre son trésors ? Et si elle se rendait compte qu'il n'y avait rien dans les deux malles qu'il lui avait laissé ? Et si...Et si..? Toujours les mêmes questions qui trottaient dans la tête de la petite commerçante. La veille au soir, elle avait pris sa décision : Elle partirait à la recherche du trésors ! La jolie blonde trouva donc un vieux sac de son amant et le remplit de vêtement en tout genre, elle pris aussi la tenu de mousquetaire se disant que si jamais elle avait besoin d'un pantalon au moins celui ci était à sa taille. Elle soupira un peu l'âme triste en allant se coucher. Elle priait de faire le bon choix...Au petit matin alors que son père dormait encore, elle écrivit sur un petit bout de papier ces quelques mots : " Père...Je suis au grand regret de vous dire que l'air de Paris ne me convient plus. Je pars visiter le monde. Ne me chercher pas, vous ne me trouverez point...Je finirais pas rentrer je vous le jure. Avec tout l'amour que j'éprouve pour vous...Votre fille, Lucy. " Elle posa délicatement le mot sur le comptoir et alla dans sa chambre prendre son sac. Une fois sa cape mise elle sortit son sac sur le dos. Son regard était mélancolique mais elle ne pouvait rester plus longtemps sans avoir de réponse à ces questions. la blondinette se retourna une dernière fois pour regarder l'échope qui l'avait vu grandir, pour regarder cette vie paisible qu'elle quittait. Elle mis sa capuche sur sa tête laissant seulement dépasser ses longs cheveux. Elle partit ensuite d'un pas vif vers le porte. Elle croisa une petite fille d'une dizaine d'année qu'elle avait vu grandir* Lucy...tu pars où ? * Lucy sourti et s'accroupie* Je pars à l'aventure ! *Le petite pencha la tête sur le côté un peu intriguiée et sourit* ramène moi un souvenir alors !! * Lucy pris l'enfant dans ses bras et la serra fort* promis Marguerrite...Promis ! * Elle déposa ensuite un baiser sur le sommet de la tête de la dite Marguerrite et repris son chemin. Après quasiment une demi heure de marche, elle arriva enfin au port. Elle regarda autours d'elle, un sourire aux lèvres. Alors c'était ça le goût de la liberté ? Lucy adorait déjà ! Elle repéra Agathe et alla vers elle, la brune du futur lui fit signe de la suivre un sourire aux lèvres, ce que fit la petite marchande. Elle serra dans sa main gauche le pendentif comme pour s'assurer qu'il était toujours elle. Elle savait qu'elle allait avoir affaire à des pirates et qu'il lui faudrait faire très attention à ce médaillon si elle voulait avoir une chance de rentrer un jour chez elle. Une fois sur le pont du bateau, elle posa son sac sur le sol et retira sa capuche* Je suis Lucy, votre chance de trouver le trésors. *dit-elle simplement le regard espliègle et un sourire mesquin sur les lèvres.* 


_________________
Lola <3


Dernière édition par Lola le Sam 21 Fév - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Sous le Pavillon Noir ( rp entre Lucy, Agathe et James )    Mar 3 Déc - 23:55


Sous le pavillon noir

Lucy☂ Agathe☂ James

Les ombres des matelots dansaient et se déformaient sur le parchemin d'Agathe. On ne voyait plus grand chose à cette heure de la nuit, cependant la jeune femme semblait n'avoir aucune difficulté à distinguer où elle posait sa plume. Ses yeux noisettes avaient connu plus d'une nuit blanche consacrée aux révisions de dernière minute ainsi que des soirées rivées devant son écran d'ordinateur dans le noir le plus complet. A un rythme régulier, sa plume d'oie grattait le papier pour coucher à l'écrit ses secrets. Tout avait changé depuis quelques jours. C'était de sa faute... Ou grâce à elle, le destin choisira la tournure des mots à adopter. Un trésor disparu, une belle jeune femme et des mystères autour de la mort d'une légende de la piraterie; il n'en fallait pas plus pour déclencher une mythique chasse au trésor. En rentrant du bal costumé, Agathe avait tout de suite capté l'intérêt de James et Kayla dans la calèche. Ils avaient eu exactement le même regard avide, y décelant une opportunité de faire une pierre deux coups: se remplir plein les poches et se tenir prêt pour un futur combat contre le roi. Tout semblait se dérouler comme dans un bon roman épique, rebondissement après rebondissement sans jamais laisser l'opportunité à la lectrice du futur de se reposer une seule seconde. Cette nuit là elle aurait pu continuer à danser sous le clair de lune toute la nuit avec James... Et elle l'aurait sans doute fait s'il n'avait pas voulu se reposer après une soirée pareille. Il avait un don pour se renfermer sur lui même dès que l'atmosphère se détendait, celui là... Agathe soupira d'agacement rien qu'en y repensant. Elle remit en place sa mèche de cheveux rebelle derrière son oreille et trempa à nouveau sa plume dans l'encrier. Le lendemain matin avait été rude. Avec une bonne gueule de bois accompagnée d'une migraine prodigieuse, la jeune étudiante avait eu du mal à se lever après la fête. Le conte de fée et de cape et d'épée reprenait un goût amer de réalité, ce qui fit porter son attention sur l'effervescence qui régnait à bord du navire de James. L'équipage faisait plus d'allers-retours que d'habitude, se cognant dans tous les coins et s'insultant dès que quelqu'un faisait tomber une caisse en bois.

(Trois jours plus tôt)
" Qu'est ce que c'est que ce bordel?
_ Bonjour à toi aussi Agathe.
Susurra une voix malicieuse dans son dos.
La voyageuse du temps se retourna, une main dans les cheveux, à demi endormie:
_ Hm. Tu peux me dire pourquoi vous faîtes autant de bruit? A part pour me punir je vois vraiment pas.
_ On est grognon le matin mademoiselle?
Lança d'un ton ironique Kayla qui passait en coup de vent, elle aussi portant une caisse où était inscrite la mention "fragile".
James sourit et proposa son bras à Agathe pour faire quelques pas plus loin, histoire de ne pas gêner la circulation des marchandises.
_ Depuis la découverte de l'existence d'un trésor inespéré... Grâce à toi on se prépare pour lever l'ancre dans quelques jours. ça nécessite des préparatifs de toute sorte.... *Un homme portant un mouton passa devant eux avec un visage inexpressif bien que la bête poussait des cris graves* Ce sera sûrement notre diner.
Agathe afficha une mine dégoutée en voyant les yeux adorables du mouton. Elle s'éclaircit la gorge et sa voix devint moins rauque:
_ Vous avez déjà acheté toute la marchandise pour le voyage? Et si Lucy ne se pointait pas?
_ Ce serait embêtant... Mais je n'ai aucun doute dans tes talents de persuasion."

Agathe déglutit, se sentant soudainement bien trop responsable à son goût. Elle se recoiffa une nouvelle fois d'un geste mal à l'aise avant de reprendre le bras de James.
" Laisse moi quelques minutes pour me préparer et je vous accompagne.
_ Tu.. nous accompagnes où ça exactement?
_ Ben au marché. S'il faut faire des préparatifs, je vois pas l'intérêt de ne pas flâner dans les rues.
_ Non mais les commandes ont été déjà été effectuées à l'avance auprès d'une de mes connaissances, il sait tout ce qu'il y a à savoir sur ..."

Agathe fit un petit salut de la main avant de disparaitre dans la cabine qu'elle partageait avec Kayla. Elle avait hoché la tête d'un air de dire "cause toujours tu m'intéresses". L'étudiante savait bien que ça n'enchanterait certainement pas James de faire les marchés et les boutiques, ça devait être transgénérationnel le fait que les hommes et le shopping se détestaient mutuellement. Mais tant pis. Autant profiter de cette occasion pour se balader un peu dans les rues parisiennes du 17eme siècle. Depuis son arrivée ici elle n'avait pas vraiment eu l'occasion de marcher tranquillement. En y repensant, elle avait toujours été plus ou moins pourchassée ou fuyante quoiqu'elle fasse. Avait elle un don pour se foutre dans de vraies galères? Elle qui avait toujours été si sage en 2013. Agathe se regarda dans le miroir de poche avant de sourire. Nouvelle époque nouveaux codes de conduite. Elle avait enfilé un pantalon de mousse et une chemise que Kayla lui avait prêté. La brunette se hâta de remonter sur le pont pour ne pas faire attendre James. Il ne fallait pas lui donner un prétexte pour s'échapper d'autant plus que c'était lui qui détenait l'argent. L'étudiante en droit apparut quelques minutes plus tard, dans sa tenue masculine, les cheveux dénoués retombant sur ses épaules. Chevalier d'Eon avant l'heure, elle resplendissait dans sa tenue tout à fait inappropriée. C'était juste assez choquant et séduisant pour que l'on sache qu'elle faisait partie d'un équipage pirate ou d'un navire étranger de marchands. Le capitaine passa la passerelle en premier et Agathe suivit sa direction, prenant son temps tel un funambule. C'était la seule chose à laquelle elle ne s'était pas encore habituée: ce sentiment d'impuissance lorsqu'on était au milieu de la passerelle et que l'on tanguait dangereusement au dessus de l'eau trouble de la Seine.
"Et bien?" S'impatienta James à l'autre bout du quai.
Agathe releva la tête et le rejoint un pas après l'autre, essayant d'oublier qu'elle pouvait tomber à la flotte à chaque coup de vent.
Les rues étaient pleines de tissus, de produits frais, d'épices qui se vendaient à prix d'or; on se serait cru aux Halles un dimanche matin. Le discours d'un commerçant lui revint en mémoire en cet instant "le marché ce n'est plus ce que c'était". Elle voyait ce qu'il voulait dire maintenant. On pouvait comprendre d'après les réactions des passants que les étals étaient les principales attractions de la vile en ce moment et tout particulièrement un marchand qui criait qu'il revenait tout droit de Chine après un périple de plusieurs mois et que ses robes étaient en soie véritable. La queue y était si grande qu'on ne distinguait plus les vêtements. Agathe laissait trainer sa main délicatement sur les étoles, son regard se posant dans toutes les directions. James lui lançait des regards en coin de temps en temps, s'amusant du fait qu'elle avait la tête d'un enfant admirant pour la première fois un marché. La jeune femme aux yeux émerveillés soupesa un attrape rêve qui tinta. "Tu as une carte du monde? Pour la traversée.
_ J'ai une carte des cieux, c'est suffisant.
_ Des cieux?... Bon il va me falloir du papier et un crayon. Beaucoup de papier.
_ Un crayon?
_ Venez monsieur et madame! Je vends les plus belles plumes de ce quartier. Avec mes produits, vos lettres d'amour seront encore plus enflammées qu'avant.
_ Ne l'écoutez pas, il vendrait sa mère pour un client de plus. Mes plumes d'oies sont de grande qualité et finement taillées!

Agathe fit des yeux ronds: _ Des plum... Oh putain, j'ai écris qu'une seule fois avec ça, c'était en maternelle. Le prof voulait nous faire découvrir les moyens d'antan et la calligraphie...
James ne comprit pas tout mais comme à son habitude se montra compréhensif: _ Attends moi là, je vais négocier. Et puis écrire avec une plume c'est pas très compliqué je t'apprendrais."
Agathe eut le souvenir du gros pâté qu'elle avait fait sur sa feuille avec la plume lors dudit cours et se dit que c'était sans espoir. Elle était décidée à rester dans un coin en attendant James quand soudain une délicieuse odeur de fruits envahit ses narines. Des pommes pouvaient elles sentir aussi bon? La jeune femme à la tenue de pirate s'éloigna un peu pour suivre son odorat. Elle repéra le stand d'où provenait cette odeur alléchante, il n'était pas très loin si bien qu'elle avait encore James dans son champ de vision. La commerçante sourit de toutes ses dents cariées: "C'est un sou la pomme petit!
Agathe haussa un sourcil: _ J'ai l'air un mec? "
La marchande allongea son cou pour observer de plus près la cliente. Quand elle comprit que c'était effectivement une jeune femme, elle fit la moue et mit les poings sur ses hanches d'un air réprobateur. Agathe lui rendit son regard avant se s'écarter d'un pas.
" We.... came so far...
_ C'est quoi ça? Qui va là? Qui chante?
_ ... To get Lucky...

Agathe fit un tour complet sur elle même, croyant perdre la tête. Les daft punk en 1690?
_ C'est ma boite magique! 35 sous!
_ Tu n'espères pas me faire croire de telles sornettes vieille sorcière."
Aussitôt dit, l'homme qui se tenait non loin à côté d'Agathe s'empara de l'objet rectangulaire avant de hurler de terreur. L'étudiante courut jusqu'à lui pour rattraper in extremis son portable avant qu'il ne se fracasse sur le pavé.
" Rends moi ça, putain! S'écria la vieille femme en tendant son bras au dessus de son étal alors qu'Agathe le tenait hors de portée.
_ C'est à moi! Comment vous l’avez eu? Je croyais l'avoir perdu en arrivant avec tout mon sac... Où est le reste de mes affaires hein? Vous l'avez presque déchargé... Maugréa t elle en éteignant son portable avant de découvrir son sac éparpillé sur le stand de la dame. Non mais je rêve! Mes clés!  Mon paquet de mouchoirs!
_ Au voleur! Gardes!"
Hurla la commerçante avant de se jeter sur Agathe. La jeune femme fit un pas en arrière et elle fut protégée par le bras de James.
" Madame, si mon amie affirme que ce sont ses affaires, il faut la croire. Pas la peine d'appeler la garde pour si peu.
_ C'est une menteuse! Je les ai trouvé! Dans la rue plus loin. Y'a deux semaines!

Agathe croisa les bras d'un air furibond avant de montrer son  stick à lèvres.
_ Vous allez aussi dire que vous avez acheté ça chez Yves Rocher le mois dernier?
James soupira avant de donner une bourse pleine d'argent à la dame avant qu'elle n'ameute vraiment la garde.
_ Cela devrait suffire. Viens on s'en va.
Agathe pris son sac et récupéra ses affaires en affichant un air fier comme Artaban avant de s'en aller plus loin.
_ Merci...
_ Je crois qu'on en a fini avec les achats pour longtemps non?
*James sourit et lui tendit une liasse de papiers* J'ai tes papiers...
Agathe les prit en esquissant un sourire: _ Ne crois pas que je suis une vulgaire profiteuse. Quand j'aurais ma part du butin, je te rembourserai."
Ils se regardèrent avant d'éclater de rire. Ce fut le premier jour d'une longue liste de commandes et de préparation. Tandis que James criait des ordres de ci de là à ses matelots, Agathe dessinait des cartes du monde et autres éléments utiles pour la traversée, ne pensant plus à Lucy pour ne pas se stresser inutilement.

Ce soir était le dernier qu'ils passeraient au port. Lucy dormait profondément derrière Agathe, dans ce qui était à présent devenu "la cabine des filles" et l'étudiante en profitait pour faire des allers - retour pour observer son médaillon pendu à son cou. Ce qu'elle était en train de noter étaient des mémos pour ne rien oublier de ses cours passés. Pour être sûre que ses notes ne pourraient pas être utilisées, elle l'écrivait en langage sms avec abréviations et dessins que seule elle pourrait déchiffrer. Pour une fois que ça avait du bon d'écrire très mal. Demain le vent les emmenait loin de Paris, dans une aventure dont personne ne s'était douté des véritables enjeux.
© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Lola
Seigneur du temps
Seigneur du temps


Messages : 107
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 21
Localisation : Nerverland

MessageSujet: Re: Sous le Pavillon Noir ( rp entre Lucy, Agathe et James )    Sam 21 Fév - 16:43

Lucy, Agathe et James

Maintenant, On fait voile


« Sous le Pavillon Noir »


* Cette nuit était la dernière nuit de Lucy au port, la première d’une longue série de nuit sur ce bateau,et la dernière près de son père, ses amis, Paris, sa vie… Elle se demandait encore et encore si elle avait bien fait de partir, comment allait son père ? Elle repensa aussi au jeune homme qu’elle avait rencontré à la boutique de son père et se questionna sur qui il était, ce qu’il devenait, si elle allait le revoir un jour. Lucy ne doutait pas le moins du monde que la chasse au trésor dans laquelle elle se lançait allait être une course poursuite avec les mousquetaires du Roi et ce beau navigateur ou elle ne savait pas quoi. Au beau milieu de la nuit, la petite blonde se leva de sa couchette, tous le monde dormait. Elle sortit sur le pont à la recherche d’un peu d’air. Un regard vers le port, elle pouvait encore partir si elle le voulait. Un regard vers la ville, un autre sur son reflet dans l’eau et la voilà sure d’elle même. L’aventure de sa vie, celle qu’elle attendait depuis qu’elle était enfant était enfin à ces pieds, elle n’avait plus qu’à tendre le bras pour l’atteindre. Demain allait être un grand jour se dit la jeune femme. * L’aventure…*elle soupira ceci en s’appuyant sur la rambarde du pont puis retourna se coucher. 
Le lendemain matin quand elle se réveilla, la cabine était vide, un vacarme pas possible se faisait entendre sur le pont. La blonde se leva de son lit de fortune et sentit le roulis des vagues sous ces pieds. Plus une minute à perdre, elle enfila la tenue que Kayla lui avait donné la veille au soir et monta au pas de course sur le pont du navire. Un magnifique sourire se dessina sur les lèvres de la jeune blondinette, le soleil était déjà haut dans le ciel, ils étaient déjà en pleine mer. Lucy voyait pour la première fois la mer, l’océan ; cette étendue d’eau à n’en plus finir emplissait la citadine d’une sensation qu’elle ne connaissait pas : La joie. Elle éprouvait un joie, cette joie sans limite qui fait croire à n’importe qui que l’on peut faire tout et n’importe quoi, cette joie intarissable similaire au grand bleu, cette joie effrayante comme l’inconnu mais tellement attirante comme peut l’être l’aventure. Et la voilà penchée pour voir la mer se fracasser contre la coque du bateau, puis agrippée aux cordages pour tenté de voir un fin à tout ce bleu. Elle avait les cheveux au vent, et le sourire aux lèvres. Un regard vers le gouvernail, James et Agathe étaient tout deux là bas. Lucy alla vers eux comme une enfant puis se repris à quelques pas des deux personnages un peu loufoque aux yeux de la Parisienne. Elle se racla la gorge une fois à leurs côtés. * Bon et maintenant ? * On sentait dans la voix de Lucy qu’elle ressentait le besoin de savoir ce qu’il se passait, mais surtout ce qui allait se passer. Elle regarda alternativement James, puis Agathe et ainsi pendant de longues, très longues minutes jusqu’à ce que le capitaine pris enfin la décision de prendre la parole.* Bah maintenant, on fait voile. * La jeune femme arqua un sourcil, c’était tout ? Tout ce qu’il allait lui dire ? Pas un mot de plus…Il semblait vraiment très concentré. Elle mit les mains sur ces hanches et se tourna vers l’étudiante en droit lui faisant comprendre qu’elle n’était pas venu pour qu’on lui cache des choses. * 


_________________
Lola <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: Sous le Pavillon Noir ( rp entre Lucy, Agathe et James )    Ven 31 Juil - 0:24


Sous le pavillon noir

Lucy☂ Agathe☂ James



Lucy échangea un long regard avec Agathe qui ne comprenait pas l'insistance de la midinette. L'ancienne étudiante en droit écarquilla les yeux au bord des larmes à force de soutenir son regard et finit par hausser les épaules d'un air innocent. "Quoi?  C'est vrai! On fait voile.
Un ange passa. Agathe s'exaspérait.
_ Ne me regarde pas comme ça, y'a rien de plus à dire. Lança t elle à Lucy. Le trésor est pas caché dans la ville d'à côté... Si?" Finit elle par demander d'une faible voix en jetant un coup d'oeil à James.
_ Quoi? S'énerva la nouvelle venue. Parce que vous ne savez pas où il se trouve??
Agathe positionna sa main bien en l'air pour couper Lucy.
_ Ola tout doux, je t'ai dit que je possédais des INDICES pour décrypter ton médaillon. *Son assurance battait de l'aile.* Ben j'ai bien étudié ton médaillon hier soir pendant que tu dormais... et... voilà... C'est en cours de... décryptage.
Le capitaine ne bougeait pas d'un cil ce qui ne l'aidait pas grandement. Lucy avait l'air courroucée.
_ Vous m'aviez pourtant dit..." Agathe vit Lucy avaler sa salive nerveusement avant de gesticuler de manière saccadée, ballotée entre ses nombreuses pensées qui surgissaient. "Vous étiez sûre que... " Elle était sûrement en train d'insulter silencieusement Agathe. C'est pas le moment de perdre sa confiance. Quoique qu'est ce que ça peut me faire maintenant? Ce n'est pas comme si elle pouvait sauter par dessus bord pour nous fausser compagnie.
_ Tu t'attendais à quoi au juste? Ton chéri, il aurait pu te laisser des instructions plus claires s'il avait voulu... Franchement... Il désirait clairement pas qu'on retrouve sa fortune. Estime toi heureuse qu'on se soit croisées toutes les deux parce qu'autrement tu serais morte sans voir un kopeck de son héritage. Et tu te serais bien faite avoir en plus! En pensant à lui avec nostalgie devant un coin du feu pendant que son corps est enseveli sous des diamants à l'autre bout de la planète."
Les joues de la marchande virèrent au rose. Agathe ne se doutait pas que cette dernière avait vécu une histoire passionnée avec le défunt. Elle, tout ce qu'elle essayait de faire était de se défendre face au regard instigateur de la jeune femme. Elle n'aurait jamais pu penser une seule seconde que ça puisse être sérieux une histoire avec un pirate. D'ailleurs Agathe n'avait jamais essayé de se l'imaginer comme une vraie personne. C'était et ça resterait pour elle, un dessin grossièrement colorié de pirate à la molaire jaune dans le manuel d'Histoire. Comme un mauvais film du dimanche soir.
La voix calme du capitaine interrompit les éclats de voix de Lucy qui remettait à sa place la petite brunette.
" On va étudier le plan de plus près et nous aurons un cap plus précis dans quelques jours. D'ici là, tâchez de bien vous entendre mesdames je vous prie."
La dernière phrase fut assez mal perçue par les demoiselles qui firent volte face en même temps pour se retrouver chacune à regarder des directions opposées. James aurait mieux fait d'achever avec son sabre la pauvre Agathe, ç'aurait été moins froid. Lucy s'éloigna quelque peu ce qui donna tout le loisir à Agathe de s'approcher du capitaine jusqu'à ce qu'il sente un souffle chaud sur son épaule. Il essaya de l'ignorer, penché sur son cabestan avant d'abandonner sous le poids de la présence de la jeune femme. Elle avait beaucoup de défauts mais on ne pouvait pas dire qu'elle ne savait pas se faire remarquer. James finit par prendre son plus joli sourire avant de se redresser vers Agathe comme s'il parlait à une enfant.
" Les chasses au trésor sont bien moins palpitantes à vivre qu'à écouter.
Elle croisa les bras par réflexe, comme à chaque fois qu'elle était contrariée.
_ Dès que tu me sortiras une phrase à la con, on enlève une pièce d'or de ta cagnotte pour la mettre dans la mienne d'accord?
James esquissa un sourire en voyant qu'elle avait perçu son jeu infantilisant.
_ J'étais sérieux à propos des bons rapports entre femmes, tu sais. Si vous continuez à vous crier dessus pendant tout le voyage, les hommes vont vous abandonner sur une île déserte. J'ai déjà du négocier longtemps avec eux avant de partir, s'il te plait ne me fais pas regretter de l'avoir fait." Il sourit à nouveau et Agathe capitula en s'éloignant.

Elle souffla un grand coup en regardant le large. Ou plutôt en essayant de regarder le large car les rayons du soleil se reflétaient bien trop sur les vagues pour qu'on voit quoique ce soit en ce jour clair. Agathe plissa les yeux avant d'entendre un fracas non loin d'elle. C'était Lucy qui s'était cognée à un matelot chargé qui la toisait à présent du regard comme si elle était la personne la plus maladroite du monde. L'agacement de la jeune du futur s'envola aussitôt et elle se souvint de ce qu'elle avait ressenti lors de leur première rencontre. Un peu d'empathie. Elle finit par laisser retomber ses bras le long du corps et avança vers Lucy pour faire la paix. "Après tout ça va être un long voyage..."


© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous le Pavillon Noir ( rp entre Lucy, Agathe et James )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le Pavillon Noir ( rp entre Lucy, Agathe et James )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous le Pavillon Noir.
» La compatibilité amoureuse de vos personnages
» quelques navires
» Pour créer un personnage :
» Pavillon Noir, Mains Rouges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyage dans le temps RPG :: Sous les rayons du roi soleil (1690) :: Hors de Paris-
Sauter vers: