Voyage dans le temps RPG
Le temps est une invention de l'Homme, vous savez. Alors autant jouer avec puisque la vie n'a aucun sens... Mais plusieurs. Tenez, des centaines de personnes disparaissent chaque année sans donner d'explications. ça donne la chair de poule, non? Paris est une grande ville. Elle a des projets pour certains de ses habitants. Vous ne me croyez pas? A votre guise... Mais croyez vous vraiment que ce soit le hasard qui vous ait conduit jusqu'ici?



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Smith
Voyageur du temps
Voyageur du temps


Messages : 3
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]   Mar 21 Jan - 21:36

Alex se réveilla dans une chambre somptueuse, il était au centre d'un grand lit à baldaquins.
Au plafond, un lustre de cristal de Murano, sur les murs des panneau de bois blanc dorés à l'or fin. D'une porte dérobée entra une jeune femme d'une vingtaine d'années. Une jolie blonde avec les mêmes yeux bleus qu'Irina. "Irina oh, Irina, tu me manques tant", pensa-t-il.
La jeune fille s'approcha et dit alors :
- "Monsieur a-t-il bien dormi ?"

Alex répondit alors, surprit et quelque peu effrayé :
- "Qui êtes vous ? Où suis je ? Que faites-vous ?"

JF : - "Vous ne vous souvenez pas monsieur ? Vous êtes à l'hôtel Lambert ! Monsieur vous a trouvé évanoui dans la rue vêtu de manière très étrange !"

Alex : - "Qui est ce monsieur ?"

JF : - "Il ne devrait pas tarder..."

C'est alors que la porte s'entrouvrit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]   Mer 22 Jan - 22:53



L'Hôtel Lambert, île de la Cité

Le carrosse allait à toute vitesse, se faufilant dans les ruelles de Paris à grand fracas sur les pavés.
"Dégagez le passage! Ôte toi de là manant... Laissez passer le frère du roi bon sang!" Maugréait le cocher. Il manœuvrait habilement les chevaux au galop à travers la foule, ne manquant pas de fouetter au passage les quelques piétons qui avaient le malheur de se trouver trop près.
Oscar se cogna une deuxième fois la tête à l'intérieur et explosa: " Je peux savoir ce qui presse tant?? Pourquoi faut il toujours que nous voyagions au galop, trimbalés comme de vulgaires objets à chaque secousse...
Les deux hommes furent soudain déportés de l'autre côté du carrosse et le mignon donna un bon coup de pied à la voiture sous le regard conciliant de son amant.
_ Versailles n'attend pas mon ami. *Il sourit, taquinant Oscar puis continua sur le ton de la confidence, ayant un bref regard pour la fenêtre* Et puis la comtesse d'Artois m'a confié que la semaine dernière, elle avait traversé la ville au trot et qu'elle s'était fait dérober tous ses bijoux. Voulez vous que l'on ralentisse et que l'on nous vole nos paquets?

_ Quel est l'intérêt d'être riches si les routes ne sont pas d'aussi bonne qualité que nos voitures franchement! Je préfère encore continuer à pied. *il y eut un blanc avant qu'Oscar ne cogne nerveusement contre le toit* Cocher? Arrêtez vous!

_ Que faîtes vous Oscar? Interrogea Monsieur d'un ton anxieux. Cessez vos enfantillages, nous sommes bientôt arrivés." A son tour, le frère du roi cogna contre le toit avec le pommeau de sa canne et cria: " Ce n'est rien cocher, continuez votre route."
Oscar se tourna vers Monsieur, les yeux emplis de défi:" Cocher, je descends!

_ Oscar, ce n'est pas un jeu, vous allez vous faire agresser dès que vous sortirez. Pourquoi faut il toujours que vous vous comportiez de la sorte lorsque nous sortons?" Lança Monsieur sur un ton las, se pinçant l'arrête du nez.
Le mignon esquissa un sourire. Pourquoi? Parce qu'il étouffait. Si l'attention que son amant lui portait avait toujours été grande, elle était devenu bien trop pesante depuis qu'il avait perdu sa femme dans ce tragique accident. Sans personne à la maison pour les surveiller, Monsieur était constamment sur son dos et Oscar n'avait pas pu se retrouver un seul instant seul depuis deux semaines. Et puis, il était vrai qu'il aimait faire des scènes. Les réconciliations n'en étaient que plus belles après une dispute dramatique. Avec des airs de diva, Oscar ouvrit grand la porte alors que la calèche était en marche. Un grand coup de vent décoiffa Monsieur qui se mit à tirer Oscar par la manche sous les yeux effarés des passants. Ressentant un appel d'air curieux derrière sa nuque, le cocher se risqua à regarder en arrière. Dès qu'il comprit ce qu'essayaient de faire ses passagers il tira violemment sur les rennes.

***

Monsieur poussa doucement le pied de l'homme allongé sur la route du bout de sa canne avant de faire une moue de dégout. "Le pauvre homme est il mort?"
La rue entière de Saint Honoré s'était figée pour venir s'attrouper autour de l'accident. Dans deux heures on ne parlerait plus que de la belle voiture contenant un membre de la famille royale qui avait écrasé froidement un mendiant. Le cocher suait à grosses gouttes. Il enleva son chapeau d'un geste machinal avant de s’accroupir pour dévisager la victime.
"Et bien Victor? Est il mort oui ou non?" S'impatientait Monsieur.
"Personne peut survivre sous les roues des voitures." Souffla quelqu'un dans l'assemblée.
" J'aurais juré qu'il n'y avait personne sur la route pourtant... Une seconde personne et la seconde d'après pouf. Que Dieu m'en soit témoin, c'est la journée la plus folle de ma vie." Constata attérré le pauvre Victor qui venait d'être témoin malgré lui d'un saut dans le temps. Des enfants gloussèrent en entendant ses propos farfelus avant de s'enfuir plus loin.
Oscar soupira avant de prendre la place de Victor: "Laissez moi faire..." Il prit le pouls de l'homme avant de s'écrier: "Il respire encore!

_ Sûrement plus pour longtemps. Déclara d'une voix triste le cocher. On f'rait mieux de le déporter sur le côté pour pas gêner.

_ Et bien faîtes!" Ordonna Monsieur avant de sortir son mouchoir pour le mettre devant sa bouche. Il se retint de faire une réflexion sur la puanteur de la rue et pris sur lui pour remonter doucement dans sa voiture.
" C'est bien un hôtel ici madame? Demanda Oscar à quelqu'un dans l'assistance en désignant le prestigieux bâtiment un peu plus loin. Il n'écoutait pas le moins du monde son amant.
_ Euh oui mon bon seigneur... Bégaya la paysanne.

_ Oscar? Héla Monsieur depuis sa fenêtre. Que faîtes vous mon ami?

_ Bien, aidez moi à le porter jusque là bas! Et qu'on fasse venir un médecin. Dîtes que je payerai le prix fort et que c'est urgent.
Les gens se regardèrent en chien de faïence tandis qu'Oscar relevait tant bien que mal Alex.  Il prit son petit ton autoritaire qu'il avait eut le loisir de perfectionner depuis qu'il vivait chez les nobles.
_ Qu'est ce que vous attendez? "

***

Le beau jeune homme entra dans la pièce suivi de deux domestiques qui portaient des vêtements. Oscar se contenta de sourire à Alex qui le regardait avec des yeux ronds.
"Bien vous êtes réveillé. Le médecin a dit que ce n'était qu'un vilain coup et que vous vous en tirerez. Vous avez de la chance!

_ ... Qu'est ce que je fais là? Qui êtes vous?
Oscar fit de grands yeux avant de s'incliner:
_ Quel impoli je fais, Oscar Bonaventure. Votre presque-assassin... Je vous ai fait amener ici après que ma voiture vous ait heurté. Vous vous souvenez? *devant l'expression confuse d'Alex, Oscar finit par soupirer* Si vous voulez mon avis, ces engins à devraient être interdits dans la ville. Au moins tant que de vraies routes pour carrosses ne soient construites. Enfin, le jour où le roi y pensera n'est pas encore arrivé.. *Il s'assit nonchalamment sur le lit d'Alex, lui faisant à nouveau un sourire mutin.* J'espère que le choc ne vous a pas fait oublier votre joli nom, monsieur?"
code by Ségo Soyana

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Alex Smith
Voyageur du temps
Voyageur du temps


Messages : 3
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]   Jeu 23 Jan - 8:35

Alex se calma quelque peu et remercia Oscar empli d'une émotion qu'il ne pouvait que retenir, en effet, il n'avait plus pleuré, depuis la mort d'Irina. Ses larmes s'étant évaporées depuis plusieurs année comme glace fondant au soleil.
Oscar vit bien l'emotion d'Alex. En effet, lorsque ce dernier le remercia il lui aggrippa le poignet, quelques minutes après ceci, les poignets d'Oscar étaient toujours maintenus.

Alex dit alors: "Où suis-je ? Quel est cet endroit ? Quel jour sommes-nous ?Tout ce dont je me souviens est que je me suis endormi sur mon MRFU. Après, c'est le vortex d'obscurisation... (Nom donné aux trous noirs à la moitié du XXIe siècle).

Oscar se mit à rire nerveusement,  en effet nombre d'images qu'utilisait restait incompréhensibles à ce bon Oscar. Soudain, demanda Alex d'un air inquiet "où sont mes vêtements ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]   Jeu 23 Jan - 21:41



L'Hôtel Lambert, île de la Cité

Oscar tapota l'épaule de l'homme renversé d'un air de dire que c'était la moindre des choses. Il était bien expansif cet inconnu. Peut être Oscar lui avait il tapé dans l'oeil? Fixant la main d'Alex toujours crispée sur la sienne, le mignon releva doucement les yeux vers lui, ayant décroché au mot "MRFU". Il échangea un regard avec la jolie domestique qui haussa les épaules d'un air embarrassé.
La blondinette répondit de sa voix langoureuse à son client " Je vous l'ai dit vous êtes à l'hôtel Lambert monseigneur. Et nous sommes lundi..."
Etait ce de sa faute si l'homme avait perdu la raison ou bien était il déjà farfelu avant le choc? Jusque là Oscar n'avait pas vraiment réfléchi à ses actes et maintenant il se disait qu'il avait fait preuve d'une grande générosité sans même savoir à qui il avait à faire. En même temps il avait été pris dans l'action... Après cette dispute avec Monsieur, Alex Smith avait été le prétexte parfait pour s'échapper. Mais à présent la dure réalité prenait le pas sur le fantasme, sa victime n'était peut être pas très intéressante. Le jeune homme se rappela de ses connaissances avant de rencontrer Monsieur: des brigands de la pire espèces parmi lesquels se trouvaient des escrocs de haute volée. Il avait très bien pu se jeter sous ses roues pour profiter de sa pitié. Quoique c'était un peu extrême comme technique... Il aurait pu y rester. Les pensées d'Oscar qui fusaient à une rapidité extrême furent interrompues.
"Où sont mes vêtements?
Oscar arqua un sourcil interrogateur:
_ Et bien on a du vous les retirer à l'arrivée du médecin... *la servante acquiesça, elle les avait jeté.* Je me suis absenté juste après. Ce n'est pas très important mon vieux." S'impatienta t il. Oscar fit alors un geste de la main aux deux domestiques mâles qui l'avaient suivi et qui attendaient raides comme des piquets un peu plus loin. Ils s'approchèrent dignement et tendirent de beaux et riches vêtements à Alex. "En voilà des neufs en guise de compensation. Je pense que l'on est quittes? Ils sont moins osés que votre précédente tenue, mais ceux que j'ai choisi pour vous sont très à la mode." Oscar esquissa un sourire avant de se relever. "Vous retrouverez votre chemin jusqu'à chez vous, ça va aller?"

code by Ségo Soyana

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Alex Smith
Voyageur du temps
Voyageur du temps


Messages : 3
Date d'inscription : 20/01/2014

MessageSujet: Re: L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]   Sam 25 Jan - 14:33

Alors que les deux domestiques s'approchaient de lui, Alex sauta du lit et se retrouva face à la jeune fille nu comme un ver. Il s'en approcha alors et lui dit "Avez-vous trouvé un boitier métallique et plaque de verre dans mes poches et surtout j'avais une chaîne avec un pendentif où est elle?" La jeune fille parut alors apeurée, Alex pensa alors qu'il avait du lui paraître trop dur ! Le jour où il avait rencontré Irina, il s'était énervé contre elle car elle lui avait renversé un café dessus. A cet instant il réalisa qu'il était nu et attrapa le drap du lit pour se l'enrouler autour de la taille. Puis dit à la jeune fille : "Je vous prie de me pardonner, je ne cherchais guère à vous effrayer mais j'ai besoin de ces objets..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess
Maitresse du jeu
Maitresse du jeu


Messages : 252
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 23
Localisation : wonderland la 2eme à droite après le chapelier fou

MessageSujet: Re: L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]   Mar 4 Fév - 20:13



L'Hôtel Lambert, île de la Cité

La jeune domestique piqua un fard et s'enfuit à grande enjambées tandis qu' Oscar laissa échapper un rire enfantin qui résonna à travers la pièce. La situation avait beau être choquante, le mignon savait apprécier les moments farfelus du quotidien. Il savait s'amuser de tout, c'est ce qui lui permettait de survivre. Cela le conduisit à proposer quelque chose d'incongru à Alex qui lui avait offert cette situation cocasse:" Et bien monsieur, si vous êtes si pressé de sortir, qui serais je pour vous ralentir? Si vous voulez je vous emmène là où vous habitez à cheval. *Il reluqua sans vergogne le corps de l'inconnu avant de sourire* Habillé je veux dire. Bien que si ça ne tenait qu'à moi... *Il laissa sa phrase en suspend, ses yeux malicieux en disant long avant de sortir à demi de la pièce* Je vous attends dehors, dépêchez vous. Quant à vos affaires, je vais m'arranger avec les domestiques, ne vous en faîtes pas."

La porte se referma derrière lui et Oscar descendit le bel escalier luisant quatre à quatre. Il parvint à rattraper la servante qui s'était enfuie mortifiée. Quand elle le vit derrière, elle se stoppa en baissant la tête. Oscar lui caressa le menton d'un air désolé pour la pucelle: "Allons mademoiselle.. Vous en verrez de pire et de moins belles si vous travaillez longtemps ici. Il ne voulait pas vous faire peur. Pouvez vous me conduire à l'endroit où ont été jetées ses affaires? " Il sortit un louis d'or et la belle blonde lui emboita le pas, le regard alléché par l'argent. Oscar fut bien déçu en découvrant le boitier métallique et la plaque de verre qui se trouvaient effectivement dans les ordures. Il les tourna et retourna à la lumière sans découvrir quelque chose d'extraordinaire. Dommage. Ils avaient l'air d'avoir beaucoup de valeur à entendre le jeune homme en tenue d'Adam. Sans doute était ce sentimental. Une fois sur sa monture, Oscar attendit quelques minutes Alex qui le regarda d'en bas. Le mignon lui lança le verre et le métal que Mr Smith récupéra au vol de justesse. "J'espère que vous ne serez pas vexé d'apprendre que je n'ai pas loué de monture pour vous. On se connait à peine et je ne voudrais pas que vous vous enfuyez avec.*Oscar sourit à Alex et lui fit signe de monter derrière lui. Devant son hésitation il lui rendit un regard sûr de lui qui acheva de convaincre sa nouvelle connaissance. Tirant les rennes fermement, Oscar commença au trot "Où est ce que vous habitez?"
code by Ségo Soyana

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyage-dans-le-temps.forumsgratuits.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]   Aujourd'hui à 18:06

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Hôtel Lambert, île de la Cité [en cours entre Alex et Oscar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Lambert ap seme terè nan Jacmel
» Le Sénateur Lambert parle de «déclaration de guerre»
» Convention des Heraults de Lambert, Lille, 3 et 4 décembre.
» Entrainement de Jordan Lambert
» Vantbèf senatè Joseph Lambert sou zafè drog Tiburon an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyage dans le temps RPG :: Sous les rayons du roi soleil (1690) :: Les rues de Paris-
Sauter vers: